fermer

détail & partage

Les neuf UDC devenus présidents de la Confédération

Les UDC qui ont accédé à la présidence de la Confédération étaient tous d'origine bernoise, sauf le Zurichois Ueli Maurer et le Grison Leon Schlumpf.

1/9

En 1935, Rudolf Minger est le premier UDC à accéder à la présidence de la Confédération. En 1929, il est élu au Conseil fédéral au premier tour avec 148 voix. Il fonde en 1918 le parti des paysans et bourgeois bernois (rebaptisé à sa demande parti des paysans, artisans et bourgeois en 1921, PAB) qui devient plusieurs années plus tard (en 1971) le parti UDC. Rudolf Minger était un ami proche du général Guisan. [Str - Keystone]

2/9

Eduard von Steiger est président de la Confédération en 1945 et en 1951. En 1940, il est élu au Conseil fédéral au 1er tour avec 130 voix. Eduard von Steiger est connu pour sa métaphore "La barque est pleine" qui définit sa politique restrictive en matière d'accueil des réfugiés. Après 1942, son département refuse de reconnaître le statut de réfugiés politiques aux juifs et renforce même les critères d'accueil à leur égard.

3/9

Markus Feldmann est président de la Confédération en 1956. En 1951, il est élu au Conseil fédéral au premier tour avec 184 voix. Avant son élection, Markus Feldmann joue un rôle important pour la presse suisse à l'époque du nazisme. Il s'oppose à la tentative allemande de la museler.

4/9

Friedrich Traugott Wahlen est président de la Confédération en 1961. En 1958, il est élu au Conseil fédéral au deuxième tour avec 125 voix. L'homme politique est célèbre pour son Plan Wahlen lors de la Seconde Guerre Mondiale. Il s'agit à l'époque d'assurer l'approvisionnement alimentaire de la Suisse de manière autosuffisante. [Str - Keystone]

5/9

Rudolf Gnägi est président de la Confédération en 1971 et en 1976. En 1965, il est élu au Conseil fédéral au premier tour avec 176 voix. C'est le premier conseiller fédéral à se déplacer en URSS. Il signera un accord sur le trafic aérien. [Str - Keystone]

6/9

Leon Schlumpf est président de la Confédération en 1984. En 1979, il est élu au Conseil fédéral au premier tour avec 159 voix. L'homme politique a marqué la politique des transports. Il a notamment mis en place le système des vignettes autoroutières. Leon Schlumpf était le père de l'actuelle conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf. Il est décédé cette année. [Str - Keystone]

7/9

Adolf Ogi est président de la Confédération en 1993 et en 2000. En 1987, il est élu au Conseil fédéral au 2ème tour avec 132 voix. Adolf Ogi a marqué les mémoires en Suisse notamment lors de ses voeux de fin d'année en 2000. Quelques jours après l'ouragan Lothar qui a dévasté les forêts suisses, Adolf Ogi présente ses voeux depuis son village natal de Kandersteg. Brandissant un sapin il déclare: «Cet arbre a valeur de symbole. Pour nous tous il résistera aux tempêtes! Comme la Suisse pendant ce siècle. Je le planterai ici au printemps.» Il démissionne la même année. [Keystone]

8/9

Le discours de Samuel Schmid avait fait l'effet d'une "bombe" en 2005. [Keystone]

9/9

Peter Klaunzer [Keystone]