fermer

détail & partage

Les ennuis judiciaires des présidents et Premiers ministres

Nicolas Sarkozy et Jacques Chirac, Silvio Berlusconi et Bill Clinton, Hosni Moubarak et Augusto Pinochet... Ces dirigeants qui sont passés devant la justice.

1/10

Trois affaires judiciaires occupent Nicolas Sarkozy: un éventuel abus de faiblesse dans l'affaire Bettencourt, l'enquête sur d'éventuels détournements de fonds publics pour financer des sondages d'opinion ainsi qu'une affaire de corruption supposée dans le cadre de la vente de matériel de guerre au Pakistan et à l'Arabie saoudite. Pour l'heure, seule l'affaire Bettencourt a donné lieu à un procès. [CHRISTOPHE KARABA]

2/10

Le 15 décembre 2011, Jacques Chirac est condamné à 2 ans de prison avec sursis lors du procès sur les emplois fictifs de la mairie de Paris (1977-1995). Au terme d'une saga judiciaire de plusieurs années, il est reconnu coupable de détournement de fonds et d'abus de confiance. [Yoan Valat - Keystone]

3/10

Silvio Berlusconi (ici devant un tribunal de Milan en 2003) est le champion des procédures judiciaires. L'ex-Premier ministre italien a été poursuivi dans une vingtaine d'affaires pour fraude fiscale et corruption notamment. Il a été condamné plusieurs fois mais a toujours été relaxé en appel. [Antonio Calanni - Keystone]

4/10

Durant son mandat, Bill Clinton est poursuivi devant un tribunal civil par l'une de ses anciennes collaboratrices, Paula Jones, qui l'accuse de harcèlement sexuel. L'ex-président n'est pas condamné mais c'est durant ce procès qu'il fera des déclarations sur Monica Lewinsky (photo) qui lui vaudront une tentative d'impeachment (destitution). [Keystone]

5/10

L'ancien président israélien Moshe Katsav a été reconnu coupable du viol d'une employée alors qu'il était encore ministre. Il a été condamné à 7 ans de prison. [Oded Balilty - Keystone]

6/10

Augusto Pinochet (ici en 1986) a été inquiété à la fin de sa vie par une plainte internationale pour génocide, torture et terrorisme. Il mourra en décembre 2006, avant que cette procédure n'aboutisse. [Marco Ugarte - Keystone]

7/10

Après des années d'exil au Japon, l'ancien président péruvien Alberto Fujimori (ici durant son procès) a été condamné en 2009 à 25 ans de prison pour violations des droits de l'homme durant sa présidence. Des informations sur son mauvais état de santé ont été publiées récemment. [Francisco Medina - Keystone]

8/10

Fin 2011, Carlos Menem est acquitté dans une affaire de trafic d'armes avec la Croatie et l'Equateur durant sa présidence, au terme de 3 ans de procès. Mis en cause dans plusieurs autres affaires, l'ex-président argentin a toujours pu éviter les condamnations. [CEZARO DE LUCA - Keystone]

9/10

Hosni Moubarak (84 ans) a été condamné en juin 2012 à la prison à vie pour le meurtre de 846 personnes lors du soulèvement populaire de 2011. En mauvaise santé, le président égyptien déchu purge sa peine dans une prison du Caire. [Keystone]

10/10

Jacob Zuma est passé plusieurs fois devant la justice, avant et pendant son mandat à la présidence de l'Afrique du Sud. Il a été mis en cause en 2005 dans un trafic d'influence puis poursuivi pour viol. Jacob Zuma n'a jamais été condamné. [JON HRUSA - Keystone]