Modifié

LVMH retire des pubs du Monde pour se venger des "Paradise Papers"

Propriétaire et directeur général du groupe LVMH, Bernard Arnault est la première fortune de France. [Benoit Tessier - Reuters]
Propriétaire et directeur général du groupe LVMH, Bernard Arnault est la première fortune de France. [Benoit Tessier - Reuters]
Visé par des articles du Monde qui ont dévoilé son patrimoine offshore dans le cadre des "Paradise Papers", Bernard Arnault a décidé de retirer des publicité prévues dans le journal par LVMH, groupe dont il est le PDG.

Principal annonceur de la presse écrite française, le groupe Moët Hennessy Louis Vuitton (LVMH) a annulé des pages de publicités qui devaient être publiées d'ici la fin de l'année dans le quotidien français.

Selon le Canard enchaîné, qui dévoile l'information mercredi, cette décision a été prise suite aux articles publiés par Le Monde sur les avoirs offshore de Bernard Arnault et les montages financiers de son groupe LVMH.

>> Lire: Les Français Bernard Arnault et Jean-Jacques Annaud visés par les "Paradise Papers"

Suite à ces publications, Bernard Arnault avait affirmé dans un communiqué que "tous les actifs évoqués dans cet article (...) étaient connus des autorités fiscales". Il estimait en outre faire face à "une opération journalistique".

Cette décision représenterait un manque à gagner de 600'000 euros pour Le Monde, dont l'un des principaux actionnaires est Xavier Niel, beau-fils de Bernard Arnault.

mre

Publié Modifié