Modifié le 04 septembre 2018 à 16:12

Les croquettes pour chats pourraient provoquer le cancer

Croquettes pour chats: un test de la Fédération romande des consommateurs révèle un soupçon de substance toxique.
Croquettes pour chats: un test de la Fédération romande des consommateurs révèle un soupçon de substance toxique. 19h30 / 2 min. / le 03 septembre 2018
La Fédération romande des consommateurs (FRC) lance l'alerte: les croquettes pour chats contiennent une substance qui pourrait provoquer le cancer. Toutes les grandes marques sont concernées.

Dans son enquête publiée mardi, la FRC a testé quinze marques parmi les plus consommées en Suisse. Elle a trouvé des taux inquiétants d'une substance novice, l'acrylamide.

L'acrylamide se forme dans les aliments riches en amidon quand ils sont cuits à plus de 120 degrés. Comme les croquettes. Et quand elle est consommée en grande quantité, la substance est cancérigène.

"On empoisonne son chat"

Un règlement européen fixe une limite de 300 microgrammes d'acrylamide par kilo pour les céréales du petit-déjeuner. C'est cette valeur qu'a retenue la FRC. Or, pas moins de onze variétés dépassent cette limite.

"C'est des fois 5 fois plus qu'une limite par kilo qu'on a estimé assez permissive pour des animaux aussi petits", affirme Sophie Michaud Gigon, secrétaire générale de la FRC. "Donc on empoisonne littéralement son chat."

Et le problème avec les chats, c'est qu'ils s'alimentent quasi exclusivement de croquettes. "Ils sont beaucoup plus exposés que les êtres humains à l'acrylamide", insiste Sophie Michaud Gigon.

>> Les résultats de l'enquête de la FRC:

Tableau des analyses, partie 1.
Tableau des analyses, partie 1. [FRC Mieux choisir]

Tableau des analyses, partie 2.
Tableau des analyses, partie 2. [FRC Mieux choisir]

Lacune juridique

Alors qu'on commence à réglementer les taux d'acrylamide dans les aliments pour les êtres humains, aucune recommandation n'existe pour les animaux de compagnie. "Je vais demander des comptes aux fabricants de ces croquettes extrêmement chargées en acrylamide", déclare le vétérinaire Pascal Chaubert. "Et leur demander de changer leur procédé de fabrication."

Contacté par la RTS, les fabricants des 15 marques de croquettes répondent tous à peu près la même chose: "Les résultats d'analyse sont conformes aux exigences légales." Sauf que des exigences légales, il n'y en a pas. Le contrôle des aliments pour animaux de la Confédération n'a pas posé de limites d'acrylamide.

as/ta

>> Voir l'interview du vétérinaire Yves Charlot:

Yves Charlot, vétérinaire "Le chat présente un taux de tumeurs important. Si c'est avéré, c'est très grave."
19h30 - Publié le 03 septembre 2018

Publié le 03 septembre 2018 à 20:32 - Modifié le 04 septembre 2018 à 16:12