Publié

Après les habits, le fabricant d'armes Kalachnikov se lance dans l'automobile

Photo mise à disposition par le service de presse de Kalashnikov du prototype de sa nouvelle voiture électrique. [HO / KALASHNIKOV MEDIA - AFP]
Photo mise à disposition par le service de presse de Kalashnikov du prototype de sa nouvelle voiture électrique. [HO / KALASHNIKOV MEDIA - AFP]
Le fabricant d'armes russe Kalachnikov, connu pour son légendaire fusil AK-47, s'attaque au marché des voitures électriques. Il ambitionne de concurrencer le constructeur américain Tesla.

Bleu pâle et design très rétro, le prototype de cette nouvelle voiture électrique a été présenté jeudi par Kalachnikov. Nommée "CV-1", elle est inspirée d'une voiture soviétique des années 1970.

"Nous développons notre propre concept de super-voiture électrique", a expliqué Kalchnikov, sans préciser quand le produit serait commercialisé et quel en serait le coût. "Cette technologie nous permettra de rivaliser avec les constructeurs mondiaux de voitures électriques comme Tesla."

Diversification

Kalachnikov, entreprise vieille de plus de 200 ans et qui porte le nom de son employé qui a inventé le fusil AK-47 à l'époque soviétique, a connu un long déclin jusqu'à sa reprise en main en 2013 par les pouvoirs publics, avant d'être privatisé.

Dans un contexte de sanctions occidentales visant le secteur militaro-industriel russe, le groupe a déjà commencé à diversifier sa production, lançant notamment une ligne de vêtements et de produits allant du parapluie à la coque de téléphone.

>> Lire aussi: Le fabricant d’armes russe Kalachnikov se lance dans la mode vestimentaire

afp/ta

Publié