Modifié le 25 juillet 2018 à 11:31

Les ventes d'herbicides, et notamment de glyphosate, baissent en Suisse

L'utilisation du glyphosate diminue en Suisse. Une baisse due à un usage plus raisonnable et au progrès technique.
L'utilisation du glyphosate diminue en Suisse. Une baisse due à un usage plus raisonnable et au progrès technique. 19h30 / 2 min. / le 24 juillet 2018
Les quantités d'herbicides commercialisées en Suisse ont nettement diminué depuis 2008, selon l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG). Un recul qui s'explique par une forte baisse de l'utilisation du glyphosate à partir de 2014.

Entre 2008 et 2016, les quantités commercialisées d’herbicides ont diminué de 225 tonnes, soit une réduction de 27 % depuis 2008, selon les statistiques de ventes des produits phytosanitaires de l'OFAG publiées mardi pour la première fois sous cette forme.

De 2014 à 2016, c'est 92 tonnes de moins de glyphosate qui ont été mises sur le marché, pour un total de 204 tonnes (en 2016). Ce chiffre était de 340,8 tonnes en 2008, avant de marquer une tendance à la baisse marquée de soubresauts (240,5 en 2009, 272,2 en 2010, 354 en 2011, 301,2 en 2012 et 308,4 en 2013.

L'OFAG explique en partie ce recul par un usage "de plus en plus fréquent de technique de lutte mécanique contre les mauvaises herbes".

Un usage critiqué

L'utilisation du glyphosate, classé "cancérogène probable" par le Centre international de recherche sur le cancer, est débattue dans plusieurs pays, dont la Suisse. Le Conseil d'Etat vaudois a notamment décidé début juillet de limiter son utilisation sur le territoire cantonal.

>> Lire: Le canton de Vaud veut bannir le glyphosate sur ses terrains d'ici 2022

Dans l'ensemble, les ventes de produits phytosanitaires sont restées stables en Suisse depuis 2008, selon les statistiques de l'OFAG. Elles représentent environ 2200 tonnes par année.

>> Voir les précisions de Pascal Jeannerat dans le 19h30:

Pascal Jeannerat "Des recherches d'alternatives aux pesticides sont en cours, notamment grâce à l'usage des robots."
19h30 - Publié le 24 juillet 2018

ats/jgal

Publié le 24 juillet 2018 à 10:39 - Modifié le 25 juillet 2018 à 11:31