Modifié le 25 juillet 2018

Sergio Marchionne cède sa place aux commandes de Fiat Chrysler et Ferrari

Le patron de Fiat Chrysler, hospitalisé, a été remplacé hier à la tête du groupe
Le patron de Fiat Chrysler, hospitalisé, a été remplacé hier à la tête du groupe 19h30 / 1 min. / le 22 juillet 2018
Mike Manley, patron de Jeep, et Louis Carey Camilleri, à la tête de Philip Morris, succéderont à Sergio Marchionne. Le ténor de l'industrie automobile italienne est gravement malade.

Sergio Marchionne était également président de CNH Industrial et sera remplacé par la Britannique Suzanne Wood.

FCA a annoncé "avec un profond chagrin que durant la semaine, Sergio Marchionne a souffert de complications inattendues alors qu'il se remettait après une opération, qui ont sérieusement empiré ces dernières heures. Par conséquent, Sergio Marchionne ne pourra pas reprendre le travail".

Une décision d'urgence

Les administrateurs des trois groupes se sont réunis en urgence samedi après-midi pour évoquer cette succession anticipée. Agé de 66 ans, le patron de Fiat, Ferrari et CNH Industrial avait subi une opération chirurgicale en juin, à l'épaule droite.

ats/duva

Publié le 21 juillet 2018 - Modifié le 25 juillet 2018

14 ans à la tête du groupe

Le manager italo-canadien aux éternels pulls ou polos noirs, qui avait pris les commandes de Fiat en 2004, prévoyait de passer les rênes de FCA dans le courant de l'année 2019.

En 14 ans, il a profondément remodelé le groupe, d'abord en redressant Fiat, en l'alliant en 2014 à l'américain Chrysler, tout en détachant d'une part les activités gros engins/camions en 2011 pour créer CHN Industrial et d'autre part le joyau Ferrari en janvier 2016.