Modifié

Face aux taxes, "la Suisse veut mettre un maximum de pression sur les USA"

Didier Chambovey, chef de la Mission permanente de la Suisse près l’OMC et l’AELE à Genève. [Marco Zan - Seco]
Que peut faire l'OMC dans la guerre commerciale qui s'amorce avec les Etats-Unis? / Forum / 6 min. / le 10 juillet 2018
Avant de saisir l'OMC dans le cadre des droits de douanes imposées par les Etats-Unis, la Suisse a tenté de s'adresser à l'administration Trump sans succès, a expliqué lundi à la RTS l'ambassadeur suisse Didier Chambovey.

Depuis le 23 mars 2018, les États-Unis appliquent des droits de douane supplémentaires à l’importation de certains produits en acier et en aluminium. Face à ces taxes, la Suisse a décidé de saisir l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

>> Lire aussi: La Suisse saisit l'OMC à la suite des mesures protectionnistes américaines

Une voie de dernier recours, selon l'ambassadeur suisse auprès de l'OMC Didier Chambovey: "Nous avons recouru à l'OMC uniquement après avoir épuisé les autres possibilités pour obtenir une exemption des exportateurs suisses. Or, les autorités américaines n'ont jamais réagi à cette requête", explique-t-il dans l'émission Forum.

Et de poursuivre: "Nous entendons nous associer à d'autres pays pour mettre un maximum de pression sur les Etats-Unis afin d'obtenir un règlement à l'amiable avant de recourir à un arbitrage de la part de l'Organisation mondiale du commerce."

Propos recueillis par Christian Favre et Chrystel Domenjoz

Publié Modifié