Publié

La Chine va lever des restrictions sur les investissements étrangers

Le parking d'une usine Ford Mazda à Chongqing, dans le sud-ouest de la Chine, en 2010. [AP CHINATOPIX - KEYSTONE]
Le parking d'une usine Ford Mazda à Chongqing, dans le sud-ouest de la Chine, en 2010. [AP CHINATOPIX - KEYSTONE]
Pékin a annoncé des levées de restrictions sur les investissements étrangers dans certains secteurs, un nouveau geste d'ouverture au moment où la Chine se prépare à une potentielle guerre commerciale avec les Etats-Unis.

Les assouplissements entreront en vigueur le 28 juillet et concernent notamment l'industrie automobile, l'agriculture, les infrastructures et l'exploitation minière, a indiqué jeudi l'agence de planification économique chinoise (NDRC).

Celle-ci a publié une "liste négative", qui recense les secteurs auxquels les investisseurs étrangers ne peuvent pas librement accéder. Ils passeront de 63 à 48. Certains domaines sensibles comme la culture et la sécurité nationale continueront à être protégés.

Duel sino-américain

L'annonce intervient à l'heure où la Chine et les Etats-Unis, les deux premières économies mondiales, pourraient s'imposer réciproquement des taxes douanières sur des dizaines de milliards de dollars de biens importés, attisant les craintes d'une guerre commerciale dévastatrice.

La Chine répète depuis de nombreuses semaines ne pas vouloir de guerre commerciale, mais promet de répliquer de façon proportionnée en cas d'attaque américaine.

afp/pym

Publié

Livre blanc

Les autorités chinoises ont par ailleurs publié jeudi un "livre blanc" dans lequel elles défendent les réformes entreprises par le pays asiatique depuis son entrée à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) en 2001.

"La Chine a fermement exécuté chaque promesse faite lors de son adhésion", a déclaré Wang Shouwen, le vice-ministre du Commerce, lors de la présentation du rapport, appelant les pays qui ne sont pas d'accord à "porter plainte contre nous à l'OMC".