Publié

La nouvelle loi sur l'énergie pousse les distributeurs vers d'autres services

Le logo de Romande Energie au siège de l'entreprise à Morges. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
La nouvelle loi sur l'énergie pousse les distributeurs vers d'autres services / La Matinale / 2 min. / le 19 juin 2018
Depuis son entrée en vigueur début 2018, la nouvelle loi sur l'énergie permet de vendre l'électricité sans passer par des distributeurs. Ces derniers tentent donc de proposer de nouveaux services.

Les propriétaires d'immeubles avec installation photovoltaïque peuvent désormais vendre l'électricité produite à leurs locataires ou leurs voisins, sans passer par les distributeurs d'électricité. C'est peut-être le principal changement provoqué par la nouvelle législation.

Directement du propriétaire au locataire

Stéphane Genoud, professeur en management de l'énergie à la HES-SO Valais, prend l'exemple d'une caisse de pension possédant un immeuble et qui pose des panneaux solaires sur le toit. "Elle revend directement son énergie aux locataires qui sont dessous alors qu'avant, elle devait la revendre au réseau électrique local qui revendait l'électricité aux locataires."

Exclus de l'opération, les distributeurs traditionnels d'électricité se voient donc contraints de revoir leur modèle. Romande Energie, par exemple, propose désormais un service "clé en main" qui va de l'installation de panneaux solaires à la facturation de ce micro-réseau.

Mais pour Stéphane Genoud, le distributeur pourrait se trouver confronté à une concurrence très rude. "Si vous regardez les modèles qui existent en Europe, avec du blockchain par exemple, c'est automatique: il n'y a pas d'émission de facture mais des micro-paiements qui sont faits automatiquement. Et pour mettre des panneaux solaires sur le toit aujourd'hui, vous pouvez faire des appels d'offres."

Le professeur souligne que ce marché va devenir très concurrentiel. "Une structure qui n'a pas l'habitude de faire ce genre de choses va devoir régater. Je ne suis pas convaincu qu'ils auront tout le marché."

Un marché en devenir

Romande Energie n'est pas le seul distributeur à se lancer. Le Groupe E et ESR le proposent déjà et de nombreux privés s'y mettent. Selon les objectifs de la stratégie énergétique de la Confédération, 20% de l'énergie produite en Suisse devrait provenir du photovoltaïque d'ici 2050, contre 2% actuellement.

Cynthia Racine/oang

Publié