Modifié

Les Etats-Unis imposent 25% de tarifs douaniers sur des produits chinois

Un cargo de containers d'importations-exportations au large de Hong Kong, en Chine. [Jérôme Favre - Keystone]
La Chine va imposer aux Etats-Unis des droits de douane "identiques" à ceux qu'ils lui infligent / Forum / 3 min. / le 15 juin 2018
Le président américain Donald Trump a annoncé vendredi l'imposition de tarifs douaniers de 25% sur 50 milliards de dollars d'importations chinoises. De son côté, Pékin a riposté en annonçant des taxes "similaires".

Les nouvelles taxes américaines, qui seront imposées sur des marchandises "contenant des technologies très importantes sur le plan industriel", doivent compenser cette fois le vol de la propriété intellectuelle et de technologies américaines.

"Ma formidable relation avec le président Xi de Chine et la relation de notre pays avec la Chine sont importantes pour moi. Cependant, le commerce entre nos nations est très inéquitable, depuis très longtemps", a fait valoir Donald Trump, moins d'un mois après que les deux pays ont annoncé une trêve dans leur conflit commercial.

>> Lire: La Chine et les Etats-Unis trouvent un compromis en matière de commerce

Riposte chinoise

La Chine a aussitôt annoncé qu'elle allait riposter à l'identique. "Nous allons immédiatement prendre des mesures en matière de droits de douane d'une ampleur équivalente", a annoncé le ministère du Commerce.

Le ministère chinois a en outre appelé les autres pays à une "action collective" contre cette conduite qualifiée de "dépassée et rétrograde".

Le président, qui a déjà imposé en mars des taxes de 25% sur les importations d'acier chinois et de 10% sur celles d'aluminium, a prévenu que "les Etats-Unis imposeront de nouveaux droits de douane si la Chine engage des mesures de représailles".

afp/cab

Publié Modifié

Consensus trouvé en mai oublié

Ces annonces ne sont pas une surprise puisque fin mai, la Maison Blanche avait prévenu qu'elle préparait toujours des mesures punitives contre la Chine, malgré un "consensus" trouvé le 19 mai à l'issue d'âpres négociations d'abord à Pékin, puis à Washington. Elle avait alors fixé le 15 juin comme date butoir pour annoncer ces nouvelles taxes.

Le 19 mai, les deux pays avaient pourtant annoncé un accord de principe pour réduire de manière substantielle le déficit des Etats-Unis avec la Chine et avaient suspendu leurs menaces de mesures punitives respectives.

Vendredi, Pékin a annoncé qu'elle allait invalider ces accords.