Modifié le 04 mai 2018

De nouvelles pertes pour le groupe vaudois Leclanché l'an dernier

Leclanché - La métamorphose
Leclanché, une entreprise en pleine métamorphose 19h30 / 2 min. / le 04 mai 2018
Le spécialiste vaudois des solutions de stockage d'énergie Leclanché est resté dans le rouge l'an dernier, enregistrant une perte nette de 38,5 millions de francs, une perte similaire à celle de 2016.

Le chiffre d'affaires de Leclanché a aussi chuté, passant de 28,5 millions de francs en 2016 à 18 millions en 2017, a annoncé le groupe basée à Yverdon-les-Bains (VD) vendredi.

Au niveau opérationnel, la perte d'exploitation EBITDA a atteint 31,8 millions de francs, après un résultat négatif de 28,4 millions un an avant.

Un financement garanti

La baisse des recettes est due à des retards de financement dans le capital de croissance, lesquels ont eu un impact sur la livraison de plusieurs projets, explique Leclanché. Le financement est maintenant garanti, tous les projets sont en cours d'exécution et les revenus perdus en 2017 seront générés et comptabilisés en 2018, affirme le groupe.

Ancien fleuron industriel du Nord vaudois, l'entreprise est passée ces dernières années du statut de fabricant de piles traditionnelles à celui de producteur de cellules lithium-ion. Celles-ci sont destinées notamment aux voitures électriques et au stockage d'énergies renouvelables.

ats/boi

Publié le 04 mai 2018 - Modifié le 04 mai 2018