Modifié le 11 avril 2018

"Mon collègue masculin touchait 10'000 francs alors que j'en gagnais 6000"

Qui sont ces femmes victimes d'inégalité salariale? (vidéo)
Qui sont ces femmes victimes d'inégalité salariale? (vidéo) La Matinale / 6 min. / le 11 avril 2018
Après s'être aperçue qu'elle gagnait un salaire 40% inférieur à celui de son collègue, moins qualifié qu'elle, Barbara* a porté plainte jusqu'au Tribunal fédéral pour obtenir des réparations. La RTS a recueilli son témoignage.

Barbara fait partie des dizaines de femmes en Suisse qui ont invoqué la loi sur l'égalité devant les tribunaux depuis 1996. "Il y avait une différence de salaire assez flagrante avec mon collègue masculin", témoigne-t-elle sur les ondes de la RTS. "Son revenu mensuel s'élevait à 10'000 francs alors que le mien était de 6000 francs."

Une situation d'autant plus surprenante que Barbara formait son collègue et était mieux qualifiée que lui. "J'étais en fin de formation au niveau d'un brevet fédéral et lui avait un CFC. Et j'avais plus de trois ans d'expérience dans le métier alors que lui le découvrait."

C'est tout à fait par hasard que la femme prend connaissance de la différence entre leurs deux revenus. "Un e-mail est arrivé sur la boîte 'info' de l'entreprise et il y avait un document attaché qui concernait mon collègue. Je l'ai ouvert sous ses yeux et son salaire est apparu."

Plainte jusqu'au Tribunal fédéral

C'est alors que Barbara contacte une avocate. Or, ni le Tribunal des prud'hommes, ni le Tribunal cantonal ne donnent raison à la plaignante. Elle s'adresse donc au Tribunal fédéral qui reconnaît la discrimination et demande aux premières instances de rejuger l'affaire.

"Cela a pris trois ou quatre ans. Je demandais simplement que l'entreprise paie la différence, ce qu'elle a fini par accepter. Je me battais pour des valeurs et non pas pour l'argent." Au total, le montant du litige s'élève à 21'000 francs. Barbara ne donne pas davantage de précisions quant à l'entreprise concernée, clause de confidentialité oblige.

Simon Corthay/hend

* prénom d'emprunt

Publié le 11 avril 2018 - Modifié le 11 avril 2018