Modifié

Les Etats-Unis annoncent des mesures punitives contre la Chine

Le président américain Donald Trump s'exprime avant de signer le mémorandum de sanctions commerciales contre la Chine. [Mandel Ngan - AFP]
Le président américain Donald Trump s'exprime avant de signer le mémorandum de sanctions commerciales contre la Chine. [Mandel Ngan - AFP]
Le président américain Donald Trump a évoqué jeudi des mesures punitives contre des importations chinoises d'un montant pouvant atteindre "60 milliards de dollars", soit 56 milliards de francs.

Donald Trump a signé "un memorandum présidentiel ciblant l'agression économique de la Chine" et évoqué des mesures punitives contre des importations chinoises d'un montant pouvant atteindre "60 milliards de dollars" (56,5 milliards de francs) pour tenter de mettre un terme à ce qu'il affirme être la concurrence déloyale de Pékin et le vol de propriété intellectuelle.

Plus tôt, ses conseillers économiques avaient avancé "quelque 50 milliards de dollars". Si l'administration Trump n'a pas été d'une clarté absolue sur ce à quoi ces montants faisaient exactement référence - la valeur des importations qui seront taxées ou bien le montant des taxes sur ces importations -, cette annonce pourrait conduire à une guerre commerciale, Pékin ayant d'ores et déjà annoncé qu'elle ne resterait "pas les bras croisés".

Préserver la high-tech

Concrètement, le président "va charger le représentant au Commerce Robert Lighthizer de publier une liste de produits et des taxes envisagées qu'il compte prendre dans les 15 jours suivant la signature du memorandum", a précisé Everett Eissenstat, directeur adjoint du conseil économique national.

Robert Lighthizer sera aussi chargé "de recourir au processus de règlement des conflits de l'Organisation mondiale du Commerce (OMC) pour s'attaquer aux pratiques discriminatoires dans l'octroi de licences par la Chine".

Pékin prêt à des représailles

Avant même l'annonce américaine, Pékin s'est dit jeudi prêt à des représailles. "Nous prendrons immanquablement toutes les mesures nécessaires pour défendre résolument nos droits et intérêts légitimes", a indiqué le ministère chinois du Commerce dans un communiqué, dénonçant "le protectionnisme" et "l'unilatéralisme" de Washington.

>> L'analyse de Philippe Revaz, correspondant aux Etats-Unis:

USA - Chine: "C'est un enjeu crucial, le monde entier va observer ce duel" [RTS]
USA - Chine: "C'est un enjeu crucial, le monde entier va observer ce duel" / 19h30 / 1 min. / le 22 mars 2018

ats/ebz

Publié Modifié