Modifié

L'Union européenne prête à se défendre contre les taxes américaines

Cecilia Malmström, la commissaire européenne au Commerce, le 7 mars 2018 à Bruxelles. [VIRGINIA MAYO - AP]
Cecilia Malmström, la commissaire européenne au Commerce, le 7 mars 2018 à Bruxelles. [VIRGINIA MAYO - AP]
La commissaire européenne au Commerce Cecilia Malmström a affirmé lundi que l'UE n'avait "pas peur" des "intimidateurs" en matière commerciale au moment où Donald Trump menace de taxer lourdement l'acier et l'aluminium.

"Nous avons vu récemment comment le protectionnisme est utilisé comme une arme pour nous menacer et nous intimider. Mais nous n'avons pas peur et nous nous défendrons", a-t-elle affirmé à Bruxelles.

Le président américain a formalisé jeudi dernier sa décision d'imposer des taxes à l'importation de 25% sur l'acier et de 10% sur l'aluminium.

Il a ensuite exigé de l'Union européenne "l'abandon" des barrières douanières et règlementaires sur les produits américains, pour être exemptée de ces taxes, sans quoi il taxerait aussi les voitures européennes.

Contre-mesures

Les Européens ont été surpris par ces déclarations. "Nous attendons toujours des clarifications", a prévenu Cecilia Malmström.

L'UE a déjà préparé des contre-mesures au cas où Donald Trump persisterait dans ses intentions.

La plus immédiate consisterait à taxer lourdement certains produits américains emblématiques, comme les jeans, les motos de grosse cylindrée ou le beurre de cacahuète.

afp/pym

Publié Modifié

Donald Trump veut discuter

Le président américain Donald Trump a assuré lundi que son secrétaire au commerce Wilbur Ross allait discuter avec les représentants de l'Union européenne de "l'élimination des importantes barrières douanières et tarifs qu'ils utilisent contre les Etats-Unis".

"C'est injuste pour notre agriculture et notre secteur manufacturier", a poursuivi le président dans un tweet