Modifié le 08 février 2018

Un bénéfice de 2,1 milliards de francs pour la firme zurichoise ABB

Peter Voser, président du groupe industriel zurichois ABB.
Peter Voser, président du groupe industriel zurichois ABB. [Ennio Leanza - Keystone]
Malgré une fin d'exercice en repli, ABB a amélioré sa performance l'an dernier. Le géant zurichois de l'électrotechnique a vu son bénéfice brut bondir en l'espace de douze mois de 17%, à 2,08 milliards de francs.

Sur l'ensemble de l'exercice sous revue, le chiffre d'affaires s'est étoffé de 1% à 34,3 milliards de dollars (32,4 milliards de francs), a précisé jeudi le groupe établi à Zurich. Les commandes ont quant à elles stagné à 33,4 milliards de dollars.

Repli au 4e trimestre

A taux de change et périmètre de consolidation constants, les commandes sont restées stables, alors que les ventes ont augmenté de 1%. Le résultat d'exploitation avant intérêts, impôts et amortissements (EBITA) s'est lui contracté de 1% à 4,1 milliards de dollars.

Sur le seul 4e trimestre, ABB a comme attendu vu sa rentabilité fléchir, l'EBITA se tassant de 3% en l'espace d'un an à 1 milliard de dollars et le bénéfice net de 8% à 393 millions. Quant aux commandes, elles ont augmenté entre octobre et fin décembre de 2% à 8,5 milliards. Les revenus ont affiché une croissance de 3% à 9,3 milliards.

ats/jc

Publié le 08 février 2018 - Modifié le 08 février 2018