Modifié le 06 février 2018

Le capital investi dans les start-up a encore augmenté de 3% en 2017

Les start-up suisses ont atteint un nouveau record de financement en 2017.
Le capital investi dans les start-up a encore augmenté de 3% en 2017 La Matinale / 2 min. / le 31 janvier 2018
Les start-up suisses ont atteint un nouveau record de financement en 2017, relève le dernier Swiss Venture Capital Report publié mardi. Les investissements augmentent, mais les investisseurs restent essentiellement étrangers.

Si le capital investi dans les start-up a augmenté de 3% à 908,7 millions de francs  l'année dernière, ça demeure moins spectaculaire que les 35% d'augmentation enregistrés en 2016, année exceptionnelle. Globalement, la tendance reste à la hausse en Suisse, avec des investisseurs qui sont toujours majoritairement étrangers.

"Cette année en Suisse romande, par exemple, pour prendre les cinq plus grands investissements, un sur cinq a des investisseurs qui sont d'origine suisse", note Eugène Schön journaliste à Startupticker, le portail d'information à la base de ce rapport.

Vaud, leader en Suisse

Avec 80% d'investisseurs étrangers, n'y a-t-il pas le risque que ces sociétés bénéficiant de fonds étrangers soient poussées à délocaliser? "Dans les cas qu'on peut observer dans la région, ça s'est très peu produit jusqu'à présent", observe Patrick Barbey, directeur d'Innovaud, l'entité chargée de l'innovation dans le canton de Vaud. "Il y a plutôt une tendance à rester ici et à étoffer la présence."

Le canton de Vaud reste en 2017, comme les deux années précédentes, le premier canton de Suisse en termes de levées de fonds (298 millions), devant Zurich, Bâle-Ville, Zoug et Genève. Zurich s'est distingué l'année dernière avec des investissements qui sont passés de 108 à 273 millions de francs, soit une augmentation de 150%.

Cynthia Racine/lgr

Publié le 31 janvier 2018 - Modifié le 06 février 2018