Modifié le 04 octobre 2017

L'UE à l'offensive contre Amazon au Luxembourg et Apple en Irlande

La Commission européenne à Bruxelles.
L'UE à l'offensive contre Amazon au Luxembourg et Apple en Irlande Le 12h30 / 1 min. / le 04 octobre 2017
La Commission européenne est de nouveau passée à l'offensive mercredi contre les montages fiscaux des géants américains d'internet. Dans son viseur, les pratiques d'Amazon au Luxembourg et celles d'Apple en Irlande.

L'exécutif de l'Union européenne (UE) a d'une part sommé le Luxembourg de récupérer auprès d'Amazon 250 millions d'euros d'avantages fiscaux indus et d'autre part assigné Dublin devant la Cour européenne de justice pour ne pas avoir récupéré 13 milliards d'euros auprès d'Apple.

Près de trois ans jour pour jour après avoir ouvert une enquête approfondie contre les pratiques fiscales d'Amazon, l'UE a exigé de l'entreprise américaine qu'elle rembourse 250 millions d'euros aux autorités luxembourgeoises qui lui ont, selon elle, accordé "des subventions déguisées". Amazon dément avoir bénéficié d'un "traitement spécial".

Les 13 milliards n'ont pas été récupérés

L'UE ne lâche pas non plus l'Irlande et Apple. "L'Irlande n'a toujours pas récupéré la somme, ne fût-ce qu'en partie", a regretté Margrethe Vestager, la commissaire européenne à la concurrence.

En août 2016, la Commission européenne avait accusé la marque à la pomme d'avoir "bénéficié d'avantages fiscaux indus". L'Irlande s'est dite "extrêmement déçue" par l'action en justice de l'UE.

afp/ta

Publié le 04 octobre 2017 - Modifié le 04 octobre 2017