Publié le 29 septembre 2017

L'ex-chancelier allemand Gerhard Schröder président d'un groupe russe

Gerhard Schröder, photographié le 30 août 2017.
Gerhard Schröder, photographié le 30 août 2017. [AP dpa/CARMEN JASPERSEN]
L'ancien chancelier allemand Gerhard Schröder a été élu vendredi président du conseil d'administration du géant pétrolier russe Rosneft. Il a aussitôt appelé à un assouplissement des sanctions imposées à la Russie par l'Union européenne.

Gerhard Schröder, qui a dirigé l'Allemagne de 1998 à 2005, avait été vivement critiqué dans son pays lorsqu'il avait été nommé en août au conseil d'administration de Rosneft, société publique visée par les sanctions européennes en raison du rôle de Moscou dans le conflit en Ukraine.

L'ex-dirigeant social-démocrate, qui n'a jamais caché sa proximité avec la Russie, n'en a pas moins continué vendredi à gravir les échelons au sein de la société pétrolière russe.

Ami de Poutine

Gerhard Schröder, qui se présente lui-même comme un "ami" de Vladimir Poutine, ne l'a pas démenti et s'est livré dans son premier discours après son élection à un plaidoyer pro-russe.

"Une Russie économiquement et politiquement stable est une bonne chose pour le monde", a dit l'ancien dirigeant allemand, qui a "regretté" que des sanctions aient été imposées à Moscou et s'est prononcé en faveur d'un assouplissement de celles-ci.

reuters/pym

Publié le 29 septembre 2017