Modifié

Une enquête américaine est ouverte contre Uber pour corruption

Une voiture Uber devant l'aéroport La Guardia, à New York. [Seth Wenig - Keystone]
Une voiture Uber devant l'aéroport La Guardia, à New York. [Seth Wenig - Keystone]
Alors qu'Uber a nommé mercredi officiellement son nouveau directeur, la société de réservation de voitures avec chauffeur a dit coopérer avec la justice américaine qui enquête sur de possibles faits de corruption.

Une enquête préliminaire a été ouverte par le département de la Justice sur les pratiques en vigueur dans le groupe qui vient de se doter d'un nouveau directeur général, Dara Khosrowshahi. Nommé officiellement mercredi, ce dernier dirige actuellement Expedia, spécialiste de la logistique.

Il aura fort à faire pour relancer le groupe englué dans les scandales et qui accumule les pertes financières.

>> Lire: Dara Khosrowshahi nouveau directeur général d'Uber

Pots-de-vin

Un porte-parole d'Uber a confirmé l'existence de cette "enquête préliminaire" après la publication d'un article du Wall Street Journal faisant état d'investigations menées auprès de plusieurs dirigeants. La justice cherche notamment à savoir s'ils ont versé des pots-de-vin à des responsables étrangers.

agences/fme

Publié Modifié