Modifié

Plainte contre Swisscom pour des frais de roaming indûment perçus

Un jeune au téléphone sur une plage en Corse. [Karl-Josef Hildebrand - DPA/AFP]
Un jeune au téléphone sur une plage en Corse. [Karl-Josef Hildebrand - DPA/AFP]
L'organisation de défense des consommateurs alémanique SKS dépose une plainte pénale contre Swisscom. Elle reproche à l'opérateur semi-public d'avoir indûment encaissé pendant des années des frais d'itinérance.

Swisscom aurait "grugé", selon la Fondation alémanique des consommateurs (SKS), des abonnés recevant un service vocal d'information à l'étranger. Pour les clients de téléphonie mobile séjournant hors des frontières helvétiques, d'importants coûts ont ainsi été générés lorsqu'ils utilisaient leur boîte vocale, selon un communiqué publié mercredi.

Normalement, les Suisses doivent payer des frais d'itinérance (roaming en anglais) lors qu'un appel est effectué depuis la Suisse vers leur boîte vocale à l'étranger, puis une nouvelle fois quand ils rappelaient leur boîte vocale.

Des économies pour Swisscom

Mais selon SKS, Swisscom a développé depuis des années un système pour que l'appel ne suive plus son client sur des réseaux étrangers, mais reste en Suisse. Swisscom a ainsi économisé ces frais de roaming, tout en continuant à facturer son client.

Selon SKS, Salt et Sunrise n'auraient pas mis au point un tel système et continuent d'utiliser les réseaux étrangers lorsque la personne reçoit un message sur sa boîte vocale depuis l'étranger.

fme avec ats

Publié Modifié