Modifié

Bombardier s’engage à produire la commande des CFF en Suisse

Bombardier fabriquera bien les trains CFF à Villeneuve [RTS]
Bombardier fabriquera bien les trains CFF à Villeneuve / 19h30 / 2 min. / le 30 juin 2017
Alors que Bombardier annonçait jeudi la suppression de 2200 emplois en Allemagne, le groupe canadien, qui fabrique notamment des trains pour les CFF, confirme le maintien de ses commandes en Suisse romande.

Le montage et les tests des trains commandés par les CFF seront bel et bien effectués sur le site de Villeneuve (VD), a appris la RTS vendredi.

C'est une bonne nouvelle pour le patron de Bombardier suisse, qui annonçait il y a trois semaines la suppression de 650 emplois d'ici à 2019. Beaucoup craignaient alors que certaines activités ne partent pour l'Allemagne.

>> A relire: Bombardier va supprimer 650 postes sur ses sites de Villeneuve et Zurich

Antoine De Piccoli, le président de la commission du personnel Bombardier, respire à nouveau: "Même si l'année dernière, nous avons perdu le collage des peintures des véhicules intermédiaires, ces activités ont été très largement compensées ces dernières années par d'autres venues d'Allemagne, à savoir le montage complet des voitures de tête."

Retard dans les commandes

Il y a donc encore beaucoup de travail à effectuer à Villeneuve, dont les commandes ont pris du retard. Sur les 460 voitures à livrer aux CFF, seules 214 caisses de wagons ont été montées, dont seules 145, soit moins d'un tiers de la commande, sont totalement terminées.

Reste la question de l'avenir du site de Villeneuve après la commande des CFF. Mais le directeur de Bombardier Suisse Stéphane Wettstein est relativement confiant. Il estime que Villeneuve est beaucoup mieux profilée qu'il y a 10 ans.

30 millions investis

"On a commencé à investir sur ce site en 2007, 2014 et 2015, à hauteur de plus de 30 millions de francs. Maintenant, on est en train de spécialiser le site pour l'assemblage final. Quand on aura fini cela, je pense qu'on sera très compétitifs pour d'autre commandes aussi", note le directeur.

Tous les trois jours, une nouvelle voiture sort des ateliers de Villeneuve. Bombardier doit encore en produire plus de 300 pour les CFF.

Nicolas Rossé/fme

Publié Modifié