Modifié le 07 décembre 2016 à 08:59

Les salariés de Piaget et Vacheron Constantin disent non au plan social

Des salariés de Vacheron Constantin et Piaget lors de la manifestation du 24 novembre dernier à Genève.
Des salariés de Vacheron Constantin et Piaget lors de la manifestation du 24 novembre dernier à Genève. [Martial Trezzini - Keystone]
Les salariés de Vacheron Constantin et Piaget ont refusé lundi le plan social proposé par le groupe Richemont après les coupes annoncées. Ils ont rencontré mardi après-midi la direction du groupe.

La rencontre s'est déroulée dans un esprit constructif, ont indiqué Richemont et les délégations syndicales. Des avancées seraient envisageables. Une réunion aura lieu jeudi sous l'égide des instances faîtières respectives.

Mardi, 150 employés du groupe ont manifesté devant le siège de Vacheron Constantin à Plan-les-Ouates (GE), selon Unia. Ils demandaient une prolongation du délai de consultation qui devait se terminer à minuit.

L'instance de médiation de la convention collective de travail de l'industrie horlogère a été prévenue.

Rejet par trois quarts des votants

Lundi, les salariés avaient voté le rejet du plan social lors d'assemblées générales à Genève, la Côte-aux-Fées (NE) et la Vallée de Joux (VD). Le personnel exige le retrait des licenciements et la réduction de l'horaire de travail. Il souhaite aussi un plan social amélioré.

La proportion du refus a atteint environ les trois quarts du personnel présent, a précisé le secrétaire régional d'Unia Alessandro Pelizzari.

ats/tmun

Publié le 06 décembre 2016 à 13:33 - Modifié le 07 décembre 2016 à 08:59

Plus de 200 suppressions de postes prévues

Richemont a prévu la suppression de 211 postes sur cinq sites de production dans les trois cantons où les assemblées générales ont eu lieu. Les syndicats demandent davantage d'efforts à la direction, alors que le groupe a réalisé un bénéfice de 2,23 milliards d'euros (2,4 milliards de francs) sur l'exercice 2015/2016. Richemont emploie 8500 personnes en Suisse sur 28'250 employés dans le monde.