Modifié

Le directeur de Starbucks cède les commandes de la chaîne de cafés

Howard Schultz va rester président du conseil d'administration de Starbucks. [David Ryder  - Reuters]
Howard Schultz va rester président du conseil d'administration de Starbucks. [David Ryder - Reuters]
Starbucks a annoncé le départ de Howard Schultz, son directeur, tournant une page importante de son histoire qui l'a vu passer en 45 ans d'épicerie locale basée à Seattle en une multinationale.

Howard Schultz, 63 ans, va céder les commandes du groupe à son numéro 2 depuis plus d'un an, Kevin Johnson, en avril 2017.

Le visage de la chaîne américaine depuis trois décennies reste président du conseil d'administration. Il sera chargé de l'innovation et de la réflexion sur le développement d'une offre de cafés haut de gamme destinée à redonner un coup de frais à la marque et à contrer l'érosion de la fréquentation.

Continuer à innover

"Je vais me concentrer sur la nouvelle phase d'innovation de Starbucks", a expliqué Howard Schultz lors d'une courte conférence téléphonique avec les analystes. Il n'a toutefois pas dit s'il avait été poussé à la démission ou pas.

Howard Schultz, qui a rejoint Starbucks en 1982 en tant que directeur commercial, est considéré comme l'artisan du succès mondial de la chaîne de cafés - qui exploite aujourd'hui plus de 25'000 cafés à travers le monde - qu'il avait quittée brièvement en 1986, suite à des dissensions avec les propriétaires.

ats/lgr

Publié Modifié

Pas de mandat politique en vue

Proche du parti démocrate, Howard Schultz a soutenu Hillary Clinton pendant la campagne électorale mais a écarté toute idée de briguer un mandat politique malgré des rumeurs persistantes. On lui prête notamment l'intention de se présenter à la prochaine élection présidentielle.