Modifié le 12 novembre 2016 à 16:24

Chaos devant les banques après le retrait de 24 milliards de billets en Inde

Chaos devant les banques a New Delhi
Chaos devant les banques a New Delhi L'actu en vidéo / 1 min. / le 12 novembre 2016
Le retrait de 24 milliards des plus gros billets en circulation en Inde provoque colère et désordre. Samedi, des centaines de milliers de personnes faisaient la queue devant les banques pour échanger leurs coupures contre de nouvelles.

"C'est le chaos partout", a estimé le chef de l'exécutif de la ville de New Delhi, Arvind Kejrilwal, adversaire politique du Premier ministre indien Narendra Modi.

Jeudi déjà, après une fermeture de 24h pour préparer la transition, les banques avaient été prises d'assaut et les distributeurs automatiques ne fonctionnaient pas.

>> Le tweet d'un témoin en Inde

80% de la monnaie en circulation

Le remplacement des billets de 500 et de 1000 roupies (7,5 et 15 francs) vise à lutter contre l'évasion fiscale et à permettre de récupérer l'équivalent de milliards de francs non déclarés.

Les deux valeurs faciales retirées représentent plus de 80% de la monnaie en circulation. La période de transition laisse des millions de personnes sans cash, alors  que 90% des transactions se font en espèces.

Narendra Modi a annoncé mardi soir la démonétisation surprise. Les devises doivent être échangés contre de nouvelles coupures ou déposés sur un compte. Tout en étant en mesure d'attester de la provenance des grosses sommes.

agences/cab

Publié le 12 novembre 2016 à 13:04 - Modifié le 12 novembre 2016 à 16:24