Modifié

La marque automobile Tesla n'a pas d'avenir, selon un ex-patron de GM

Une Tesla en charge. [teslamotors.com]
Visions croisées du marché de la voiture électrique / Tout un monde / 10 min. / le 11 octobre 2016
Tesla n'a pas d’avenir: ses fondements et son modèle d'entreprise ne sont pas viables. Telle est la sombre analyse que l’ancien vice-président de General Motors (GM), Bob Lutz, a livrée mardi à la RTS.

Pour l'Américain d'origine suisse, l'entreprise Tesla est vouée à mourir: "Sur le plan du produit, il n'y a pas de problème. C'est une voiture techniquement intéressante avec une très belle esthétique. Mais cette entreprise a des dettes sans fin. Elle n'a jamais eu un trimestre avec un bénéfice, elle doit sans cesse se recapitaliser."

Le produit Tesla est bon mais sur le plan de la gestion, la société est un désastre

Bob Lutz, ancien vice-président de General Motors

"Le produit est bon, mais sur le plan de la gestion, la société est un désastre", a encore relevé Bob Lutz, également ancien dirigeant chez Ford et Chrsyler, dans l'émission Tout un monde.

"Beaucoup de personnes croient que Tesla a une technologie supérieure, mais ce n'est pas vrai. Les autres constructeurs automobiles proposent ou vont proposer des voitures électriques avec une autonomie de 500 km. Elon Musk est un visionnaire, mais il ne sait pas gérer une entreprise."

Probabilité d'échec plus forte

Le Français Louis Schweitzer, qui a dirigé le groupe Renault entre 1992 et 2005, rejoint cette analyse. "Je ne parierai jamais sur l'échec d'une innovation comme Tesla, mais la probabilité que l'entreprise échoue est plus forte que sa probabilité de succès", a-t-il également indiqué dans Tout un monde mardi. 

lan

Publié Modifié

Quel avenir pour les batteries au lithium des voitures électriques?

La voiture électrique est la vedette du Salon mondial de l'automobile qui se tient actuellement à Paris. Aujourd'hui, c'est la technologie au lithium qui domine le marché de la batterie.

Actuellement, les batteries au lithium sont les seules qui peuvent produire une autonomie de 300 km, a expliqué Jean-Marie Tarascon, spécialiste du stockage de l’énergie au Centre national de la recherche scientifique en France (CNRS) dans le Journal du matin.

>> Interview de Jean-Marie Tarascon, spécialiste du stockage de l’énergie au Centre national de la recherche scientifique en France (CNRS), professeur au Collège de France:

Jean-Marie Tarascon. [Yorick Jansens - Belga Mag/AFP]Yorick Jansens - Belga Mag/AFP
Quel avenir pour les batteries au lithium des voitures électriques? / Le Journal du matin / 7 min. / le 11 octobre 2016