Modifié

Les automobilistes suisses lésés par Volkswagen attendent toujours

Volkswagen est au coeur d'un scandale pour avoir développé des logiciels ayant permis de contourner les lois anti-pollution. [Carlos Osorio - Keystone]
Volkswagen est au coeur d'un scandale pour avoir développé des logiciels ayant permis de contourner les lois anti-pollution. [Carlos Osorio - Keystone]
Le scandale des moteurs diesel truqués de VW, découvert le 18 septembre 2015, n'a toujours pas trouvé son épilogue en Suisse. La Fondation alémanique des consommateurs (SKS) estime que le bilan "est désastreux".

En Suisse, la très grande majorité des propriétaires des véhicules Volkswagen (VW) concernés attendent toujours des informations et le rappel pour la mise à jour du logiciel défectueux, a indiqué mercredi la SKS dans un communiqué.

L'association déplore que seulement 16'000 voitures aient pu être réadaptées jusqu'à aujourd'hui Au total, 175'000 véhicules des différentes marques du groupe VW sont concernés par les moteurs diesel truqués en Suisse.

Les Suisses doivent patienter

Pour 46'000 voitures diesel des marques VW, Audi, Seat et Skoda équipées du moteur EA 189, il existe un nouveau logiciel. En Europe, la moitié des véhicules concernés ont été adaptés.

La part est plus faible en Suisse à cause de nombreux modèles à quatre roues motrices ou automatiques. VW a en effet d'abord développé des adaptations pour les modèles les plus vendus. L'importateur Amag espère que les derniers clients puissent effectuer l'adaptation en 2017.

>> Quel effet sur la voiture après la correction du logiciel truqueur

Scandales automobiles: avant-après correction du logiciel truqueur, que devient la voiture? [RTS]
Scandales automobiles: avant-après correction du logiciel truqueur, que devient la voiture? / A bon entendeur / 12 min. / le 6 septembre 2016

ats/grin

Publié Modifié

Plaintes en justice à Genève

Au niveau des indemnisations, contrairement aux Etats-Unis où environ 15 milliards de dollars (14,6 milliards de francs) seront versés, les clients suisses attendent toujours.

Comme rien n'est entrepris en Suisse pour contraindre Amag ou VW à indemniser les propriétaires lésés, l'avocat Jacques Roulet est en train de saisir la justice civile genevoise au nom de deux clients pour obtenir des dommages et intérêts.

Ce volet civil est ouvert alors que l'aspect pénal n'est pas encore réglé. En effet, deux recours sont pendant devant le Tribunal pénal fédéral.