Modifié le 13 septembre 2016 à 10:35

A La Poste, "le secteur de la distribution des colis est menacé"

Entretien avec Susanne Ruoff, patronne de La Poste
L'intégralité de l'entretien avec Susanne Ruoff, patronne de La Poste L'actu en vidéo / 11 min. / le 11 septembre 2016
La Poste pourrait perdre le secteur de la distribution des colis: la mise en garde vient de Susanne Ruoff elle-même. Pour l'émission Forum, la présidente de la grande régie publique évoque les enjeux majeurs.

Dans ses locaux flambants neufs du quartier de Wankdorf City où l'entretien a été réalisé fin août, Susanne Ruoff se dit en particulier préoccupée par le secteur de l’e-commerce et de la distribution de colis. Un marché estimé à plusieurs milliards pour la Suisse, qui connaît un essor phénoménal. Les Suisses achètent toujours davantage en ligne et ces achats doivent être acheminés jusque chez le client.

Pour l’instant, La Poste domine largement la distribution. Mais cette hégémonie est menacée, selon Susanne Ruoff. La société multinationale Amazon en particulier est en train de développer son propre système de livraison en Europe.

Internet ramène de l’emploi

Susanne Ruoff se dit néanmoins confiante dans la stratégie lancée par son entreprise depuis plusieurs années. La Poste va même réengager. Des centres de tri à la livraison à domicile, la main d’œuvre humaine reste indispensable pour assurer un service de livraison performant.

Offensive sur le marché des hypothèques

La Poste attend aussi beaucoup des nouveaux profits que PostFinance pourrait gagner sur le marché bancaire, des hypothèques notamment. Une nouvelle concurrence par cet acteur financier de poids, que certaines banques suisses ne voient pas d’un très bon œil.

Laetitia Guinand/pym

Publié le 11 septembre 2016 à 16:16 - Modifié le 13 septembre 2016 à 10:35