Modifié le 30 juin 2016 à 18:23

Les marchés européens ont rebondi après le choc du Brexit

La Bourse de Londres a repris des couleurs, six jours après le choc provoqué par l'annonce du Brexit.
La Bourse de Londres a repris des couleurs, six jours après le choc provoqué par l'annonce du Brexit. [Reuters]
Les Bourses européennes ont poursuivi leur remontée mercredi et Londres a même retrouvé son niveau d'avant Brexit. La Bourse suisse a également terminé en nette hausse.

Les inquiétudes des derniers jours semblent faire place à un retour de l'optimisme. A Londres, L'indice des principales valeurs est passé en séance au-dessus du niveau de la clôture du jeudi 23 juin, avant que le résultat du scrutin ne soit connu et n'entraîne les marchés en forte baisse.

Les secteurs les plus malmenés après l'annonce du Brexit ont nettement repris du poil de la bête. Les banques, qui avaient plongé vendredi et lundi, ont également repris des couleurs. Barclays a progressé de 4,90% à 137,95 pence.

>> Lire: Livre sterling, tourisme et banques souffrent de l'onde de choc du Brexit

La Bourse suisse en hausse

Le rebond s'est également fait sentir sur les autres places européennes. Le tendance haussière était aussi portée par Wall Street, qui évoluait nettement dans le vert.

La Bourse suisse a terminé en nette hausse mercredi, le Swiss Market Index (SMI) achevant la journée sur une progression de 2,64% à 7978,96 points et enregistrant un plus haut de séance à quelques minutes de la clôture. Mis à part Swatch, l'ensemble des valeurs vedettes a terminé dans le vert.

"Le rebond que certains pourraient qualifier d'étonnant est à mettre sur le compte de plusieurs facteurs", notamment les rachats à bon compte et de positions vendeuses, a indiqué Mirabaud Securities. Selon l'analyste John Plassard, "la préoccupation est actuellement d'ordre politique avant tout et non d'ordre économique. Ce dernier thème devrait arriver dans un deuxième temps seulement".

Diverses fortunes pour les banques helvétiques

Zurich Insurance (+4,9%) a ravi la tête du classement à Galenica (+3,4%), faisant fi des ajustements d'objectif de cours annoncés dans la matinée. Les autres assureurs ont également affiché des hausses solides, Swiss Re engrangeant 3,5% et Swiss Life 1,8%.

Les banques ont subi des fortunes diverses. Alors qu'UBS (+3,7%) et Julius Baer (+2,0%) se sont nettement repris de la déconfiture post-Brexit, Credit Suisse (+1,0%) est tombé dans le bas du tableau.

Le numéro deux bancaire helvétique, dont l'action n'a cessé de reculer en direction des 10 francs, s'est vu abaisser l'objectif de cours. Dans la presse, son président Urs Rohner s'est montré optimiste estimant qu'il n'y avait pas de désaccord sur la stratégie entre la direction et les actionnaires.

fme avec agences

Publié le 29 juin 2016 à 19:16 - Modifié le 30 juin 2016 à 18:23

Les entreprises ont profité de la faiblesse de la livre

Certaines entreprises britanniques dont les bénéfices sont plutôt générés à l'étranger ont plutôt profité de la faiblesse de la livre sterling depuis vendredi dernier, ont souligné les analystes.

"Même si la panique initiale causée par le Brexit semble s'être calmée, l'incertitude reste immense et pourrait continuer à peser sur le moral pendant un moment", a toutefois mis en garde Craig Erlam chez Oanda.

TUI AG touché par l'attentat à Istanbul

Parmi les rares pertes sur la Bourse de Londres figure le géant allemand du tourisme TUI AG, après un triple attentat-suicide à l'aéroport international Atatürk d'Istanbul, qui a fait 41 morts dont 13 étrangers.