Modifié le 10 mai 2016 à 11:52

De Spotify à Candy Crush, Stockholm est devenue la Silicon Valley d'Europe

Emission spéciale à Stockholm
Emission spéciale à Stockholm TTC / 45 min. / le 09 mai 2016
Devenue capitale européenne de l'innovation, Stockholm voit naître chaque année plus de 20'000 entreprises, contre 12'000 en Suisse. L'émission TTC s'est penchée lundi sur la recette suédoise et ses plus célèbres start-up.

Connue jusqu'ici pour ses deux géants Ikea et H&M, créés dans les années 1970, la Suède est parvenue ces dix dernières années à se profiler dans la création de start-up, a constaté TTC, qui consacre lundi son émission à ce pays scandinave.

Stockholm en particulier a été sacrée capitale européenne de l'innovation. Elle arriverait en 2e position mondiale pour la production de licornes (entreprises valorisées à plus d'un milliard de dollars après moins de dix ans d'existence) par habitant, derrière la Silicon Valley, mais devant Pékin, Londres et Berlin.

434 millions investis en 2014

Les investissements dans les start-up suédoises ont atteint 434 millions en 2014, selon Le Nordic Web et selon Libération, l'agglomération de Stockholm compte à désormais 36'000 programmeurs pour 2 millions d'habitants.

S'expliquant par divers facteurs culturels et financiers (voir encadré), ce développement s'est accentué en 2013, avec la création de SUP46. Cet incubateur à start-up, qui bénéficie d'un soutien public, accompagne les entrepreneurs en favorisant notamment les rencontres avec les investisseurs.

La spécialité de ces jeunes entreprises sont le high-tech et le fintech. En cause: la Suède compte un grand nombre d'ingénieurs et le paiement par carte de crédit prévaut.

Les cinq licornes suédoises

Skype - les appels vidéo

année de création: 2003

valeur: 8,5 milliards de dollars

nombre d'utilisateurs: 300 millions

- racheté par Microsoft en 2011 -

Spotify - la musique en streaming

année de création: 2008

valeur: 8,5 milliards de dollars

nombre d'utilisateurs: 75 millions

Klarna - le système de paiement en ligne qui débite après réception du produit

année de création: 2005

valeur: 2,25 milliards de dollars

nombre d'utilisateurs: 35 millions

King - Candy Crush et autres jeux vidéos

année de création: 2003

valeur: 5,9 milliards de dollars

nombre d'utilisateurs: 475 millions par mois

- racheté par Activision Blizzard en 2015 -

Mojang - Minecraft et autres jeux vidéos

année de création: 2008

valeur: 2,5 milliards de dollars

nombre d'utilisateurs: 100 millions

- racheté par Microsoft en 2014 -

Les autres start-up célèbres

Créée en 2010, iZettle a mis au point un lecteur de carte de crédit bon marché pour les petites entreprises fonctionnant grâce à une application. Mastercard et American Express en sont partenaires. Estimée à 78 millions de dollars, Truecaller propose un répertoire électronique permettant notamment de trouver plus facilement un numéro de téléphone. L'application compte 200 millions d'utilisateurs. A une échelle plus modeste, Fishbrain est une application destinée aux pêcheurs du monde entier: 1,7 million de sites de pêche y figurent.

Il existe une véritable tradition d'innovation en Suède. Outre la dynamite, découverte par un certain Alfred Nobel, c'est dans ce pays qu'ont été inventés le pacemaker, la brique de lait, la ceinture de sécurité à trois points ou encore... le polar suédois.

Caroline Briner avec Valérie Demierre

Publié le 09 mai 2016 à 19:41 - Modifié le 10 mai 2016 à 11:52

La potion magique à la suédoise

La création de start-up en Suède, et plus particulièrement à Stockholm, s'explique par plusieurs facteurs.

° des coups de pouce de l'Etat: quelques minutes suffisent pour créer son entreprise en Suède. Le taux d'imposition est faible les premières années et des subventions sont même versées. En outre, en cas de faillite, il est possible de bénéficier d'un soutien financier. Enfin, les étrangers ont droit à 3 ans de cours de suédois gratuits.

° une économie digitale: grâce à l'équipementier Ericsson, la Suède est l'un des pays qui possède le plus de lignes téléphoniques au début du XXe siècle. Dans les années 1990, l'Etat favorise l'acquisition de PC, tandis que Stockholm investit massivement dans la connexion à haut débit. Aujourd'hui, la consommation internet est élevée même chez les personnes âgées.

° une très bonne éducation: la Suède se démarque notamment par des formations de haut niveau en ingénierie et en design.

° un petit marché qui pousse à l'exportation: la Suède ne compte que 9 millions d'habitants, ce qui poussent les entrepreneurs à avoir des ambitions internationales et à créer des produits neutres, à l'image des meubles épurés d'Ikea.

° une ambiance particulière: calme, créativité, sens pratique et esprit de groupe semblent habiter la plupart des Suédois. En outre, les heures supplémentaires ne sont pas socialement valorisées. Il est un temps pour travailler et un temps pour se distraire et s'occuper de sa famille. Mais le tout constitue un équilibre au service de l'entreprise.