Modifié le 15 avril 2016 à 20:38

L'aéroport fantôme de Ciudad Real vendu par la justice espagnole

En 2012, le réalisateur Pedro Almodovar avait filmé quelques scènes mémorables de son film "Les amants passagers" sur le tarmac désert de Ciudad Real.
En 2012, le réalisateur Pedro Almodovar avait filmé quelques scènes de son film "Les amants passagers" sur le tarmac désert de Ciudad Real. [Javier Soriano - AFP]
La justice espagnole a vendu pour 56,2 millions d'euros l'aéroport fantôme de Ciudad Real, un symbole des excès immobiliers des années d'avant la crise. Sa construction avait coûté entre 500 millions et un milliard.

Situé à 200 kilomètres au sud de Madrid, l'aéroport de Ciudad Real a été vendu à une entreprise, CR International, au sujet de laquelle la cour d'appel de Castilla-la-Mancha, où se trouve l'aéroport, n'a livré aucun détail.

La porte-parole de la Cour a précisé que d'autres informations seraient fournies dans les jours qui viennent. Le juge en charge du dossier a lui estimé que cette vente "va permettre la création de beaucoup de postes de travail et des investissements".

Délaissé par les compagnie à bas coût

Déserté en 2011, l'aéroport de Ciudad Real avait été inauguré en décembre 2008 avec l'espoir d'attirer les compagnies à bas coût en s'appelant "Madrid-Sur".

Seul aéroport international privé d'Espagne à l'époque, il n'avait finalement pas été autorisé à s'appeler Madrid-Sur et c'est l'aéroport international de Madrid-Barajas, agrandi, qui avait attiré les low-costs.

En 2015, le tribunal de commerce avait écarté une proposition de rachat par un fonds comprenant des investisseurs chinois, pour 10'000 euros.

>> Le sujet du 19h30 sur l'aéroport réalisé en 2010:

Espagne: l'aéroport de Ciudad Real subit de plein fouet la crise économique
19h30 - Publié le 07 décembre 2010

afp/boi

Publié le 15 avril 2016 à 18:43 - Modifié le 15 avril 2016 à 20:38

La localisation de l'aéroport de Ciudad Real