Modifié

Le fabricant aéronautique Pilatus décroche une grosse commande

Le Pilatus PC-21 est notamment utilisé au Qatar et en Arabie saoudite. [Maj Andri Spinas - Keystone]
Le Pilatus PC-21 est notamment utilisé au Qatar et en Arabie saoudite. [Maj Andri Spinas - Keystone]
Le fabricant aéronautique Pilatus, établi à Stans (NW), livrera aux forces aériennes de l'armée australienne 49 appareils d'entraînement à turbopropulseur PC-21 entre 2017 et 2019.

La commande comprend également des simulateurs, du matériel d'entraînement ainsi que des services de maintenance, a précisé mercredi la firme nidwaldienne.

Dans le cadre de l'appel d'offres de l'armée de l'air australienne pour des appareils d'entraînement, Pilatus avait créé une entreprise commune avec le géant américain de la défense Lockheed Martin et l'équipementier, également basé outre-Atlantique, Hawker Pacific, contrôlé par Lufthansa.

180 PC-21 déjà vendus

Dans le détail, Pilatus produira et livrera les 49 machines d'entraînement et en confiera l'entretien à Hawker Pacific. Lockheed Martin fournira pour sa part les simulateurs et les logiciels. Les forces aériennes australiennes forment leurs pilotes depuis 28 ans sur des appareils Pilatus.

Avec la commande de l'armée australienne, pas moins de 180 PC-21 ont trouvé preneur. L'appareil d'entraînement, successeur des modèles PC-7 puis PC-9, est actuellement en service en Suisse, à Singapour, dans les Emirats arabes unis, au Qatar et en Arabie Saoudite

ats/kg

Publié Modifié