Modifié

Satisfait par Athènes, l'Eurogroupe débloque une nouvelle tranche d'aide

Le président de l'Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem et le ministre grec des finance Euclid Tsakalotos photographiés en août dernier. [Reuters]
Le président de l'Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem et le ministre grec des finance Euclid Tsakalotos photographiés en août dernier. [Reuters]
L'Eurogroupe a annoncé samedi la conclusion d'un accord sur le déblocage d'une nouvelle tranche de deux milliards d'euros à la Grèce, dans le cadre du programme d'aide conclu en juillet.

Cette décision annoncée par le président de l'Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem intervient deux jours après l'approbation par le parlement grec de mesures réclamées par les créanciers d'Athènes.

Jeroen Dijsselbloem a déclaré que le gouvernement grec avait mis en oeuvre toutes les réformes figurant dans un premier volet de mesures convenues avec ses créanciers.

Le programme d'aide en cours permet au gouvernement grec de se financer à faible taux auprès du Mécanisme européen de stabilité financière (MES) en échange de réformes censées améliorer l'efficacité et la compétitivité de son économie.

Programme appliqué

L'Eurogroupe a passé en revue les progrès effectués par la Grèce et estimé qu'Athènes avait "désormais achevé la première série de grandes étapes et les mesures sur le secteur financier qui sont essentielles à la réussite du processus de recapitalisation".

L'accord autorise également le versement d'une somme, pouvant atteindre 10 milliards d'euros, destinée à recapitaliser les quatre principales banques du pays.

reuters/mre

Publié Modifié