Modifié le 03 novembre 2015 à 08:58

La Chine dévoile son concurrent au Boeing 737 et à l'Airbus A320

Présentation du premier jet de conception chinoise
Présentation du premier jet de conception chinoise L'actu en vidéo / 1 min. / le 02 novembre 2015
La compagnie aéronautique chinoise Comac a présenté lundi son avion de ligne C919, le premier moyen-courrier "made in China" qui doit venir concurrencer le Boeing 737 et l'Airbus A320.

Le groupe aéronautique public dit avoir d'ores et déjà reçu 517 commandes, émanant pour l'essentiel de compagnies aériennes chinoises.

Le président de la Commercial Aircraft Corp of China, Jin Zhuanglong, a déclaré que les tests au sol de plusieurs systèmes équipant le C919, dont ses instruments de contrôle en vol, débuteraient prochainement. Le vol inaugural devrait avoir lieu l'année prochaine.

Plusieurs retards

Le programme C919 a connu plusieurs reports. En mai, des sources proches du projet avaient expliqué que le processus d'assemblage final avait pris du retard.

De même source, on précisait alors que le vol inaugural, initialement programmé d'ici la fin de l'année, aurait lieu au cours du premier semestre 2016 et que les premières livraisons, qui devaient intervenir en 2018, étaient repoussées, peut-être jusqu'à 2020.

Le C919, un appareil moyen-courrier intégralement construit et assemblé en Chine est un avion monocouloir capable de transporter 168 à 190 passagers.

reuters/cab

Publié le 02 novembre 2015 à 09:15 - Modifié le 03 novembre 2015 à 08:58

Premier avion chinois bientôt en vol

Le premier avion de ligne de conception chinoise, l'ARJ-21 (90 passagers), a été certifié par l'Autorité de l'aviation civile chinoise (CAAC) en décembre dernier, avaient indiqué des sources internes fin octobre.

La compagnie à bas coûts Chengdu Airlines doit mettre l'appareil en service sur des lignes intérieures au premier trimestre 2016.

L'ARJ-21 volera sans la certification de la Federal Aviation Authority (FAA), l'autorité de l'aviation civile américaine.

Sans la certification FAA, l'ARJ-21 ne pourra être exploité que dans un certain nombre de pays asiatiques, africains et d'Amérique latine.

Grosse demande pour des avions en Chine

La Chine a passé jeudi une commande massive de 100 appareils monocouloirs A320 auprès d'Airbus.

Cette commande, d'un montant total de 9,7 milliards de dollars au prix catalogue, a été signée lors d'une rencontre entre la chancelière et le Premier ministre chinois Li Keqiang.

Airbus et son rival américain Boeing sont au coude-à-coude sur un marché chinois en plein essor: la Chine aura besoin de 6330 avions de ligne sur les vingt années à venir, selon des projections de Boeing.