Modifié

Plainte collective contre Nestlé aux USA pour travail forcé des enfants

Campagne contre le travail des enfants dans les plantations de cacao ivoiriennes. [Kambou Sia - AFP]
Plainte collective contre Nestlé aux USA pour travail forcé des enfants / Le Journal du matin / 1 min. / le 30 septembre 2015
Une plainte collective a été déposée en Californie contre Nestlé et ses concurrents Hershey’s et Mars, accusés d’utiliser du cacao provenant de champs où travaillent des enfants victimes de travail forcé.

Les accusations émanent d’une fameuse étude d’avocats de l’Etat de Washington, Hagens Berman, spécialisée dans les plaintes collectives ("class action"). Elle reproche aux groupes chocolatiers de se fournir chez des producteurs de cacao de Côte d’Ivoire où travailleraient des enfants souvent victimes de trafic.

Nestlé rejette ces accusations en bloc. Le travail des enfants n’a pas sa place chez nous, répond la multinationale basée à Vevey (VD).

Avocats spécialisés dans les "class action"

Il y a un mois encore, Hagens Berman lançait une autre plainte collective contre Nestlé, pour travail forcé en Thaïlande cette fois. L'étude a déjà lancé des plaintes collectives contre Enron ou General Motor - un tableau de chasse qui contient tous les grands noms de l’économie américaine où les "class action" font partie du risque des affaires.

Volkswagen aussi dans le collimateur

L’un des avocats les plus en vue des Etats-Unis, Steve Berman, se trouve aussi être propriétaire d’une voiture Volkswagen diesel, pour le malheur du groupe VW contre lequel il a lancé une des toutes premières plaintes collectives il a quelques jours. C’était juste avant de s’en prendre aux producteurs de produits chocolatés.

Philippe Revaz/oang

Publié Modifié