Modifié le 19 août 2015 à 08:22

Quatorze aéroports grecs ont été cédés à un consortium allemand

Quatorze aéroports grecs ont été cédés à un consortium allemand (photo d'illustration).
Les opposants aux privatisations crient au scandale Le Journal du matin / 1 min. / le 09 mars 2015
Le gouvernement grec a officialisé la cession des 14 aéroports régionaux au consortium allemand Fraport-Slentel pour 1,23 milliard d'euros, dans une décision publiée mardi au Journal officiel.

La cession des aéroports à l'entreprise allemande, qui avait été approuvée par le précédent gouvernement, avait été gelée après l'élection en janvier dernier du Premier ministre de gauche radicale Alexis Tsipras. Elle constitue la première privatisation de son gouvernement.

Selon To Vima, la privatisation concernent les aéroports de Thessalonique, Corfou, Chania, Céphalonie, Zakynthos, Aktion, Kavala, Rhodes, Kos, Samos, Mytilène, Mykonos, Santorin et Skiatos.

afp/mac

Publié le 18 août 2015 à 12:14 - Modifié le 19 août 2015 à 08:22