Modifié

Le risque de faillite d'Air-Glaciers est temporairement écarté

L'une des bases d'Air-Glaciers, ici à Lauterbrunnen (BE).  [Christian Beutler - Keystone]
L'une des bases d'Air-Glaciers, ici à Lauterbrunnen (BE). [Christian Beutler - Keystone]
La compagnie aérienne vient de régler à la Ville de Sion l'ardoise de 1 million de francs pour non-paiement de kérosène. D'autres factures sont encore en attente, mais elles ne sont pas liées à la demande en faillite.

Le président de Sion Marcel Maurer a confirmé vendredi à l'ats une information du Nouvelliste. La ville, dont dépend l'aéroport qui vend le kérosène, avait lancé récemment une procédure de mise en faillite pour défaut de paiement.

La commune n'était pas d'accord de laisser passer, avait alors dit son président. La compagnie de sauvetage est un débiteur comme un autre et n'est pas traitée différemment. Le versement du montant dû a mis un terme à la procédure.

Retards de paiement récurrents

Les retards de paiements ne datent pas d'hier. Des difficultés sont déjà survenues par le passé, mais des arrangements ont été trouvés. S'agissant des autres factures en attente, Marcel Maurer a refusé de donner des informations sur leur montant.

ats/olhor

Publié Modifié