Modifié le 17 avril 2015 à 12:58

Le groupe Schlumberger supprime 11'000 emplois supplémentaires

Schlumberger est le numéro un mondial des services pétroliers.
Nouvelle vague de licenciements pour le groupe pétrolier Schlumberger Le 12h30 / 1 min. / le 17 avril 2015
Le groupe franco-américain de services pétroliers Schlumberger a annoncé jeudi la suppression de 11'000 emplois supplémentaires, portant à 20'000 la réduction d'effectifs depuis début 2015.

"En dépit de notre préparation effectuée au quatrième trimestre, la chute abrupte de l'activité (...) veut que nous prenions des mesures additionnelles", a indiqué le groupe qui avait déjà annoncé mi-janvier la suppression de 9000 emplois.

>> Lire: Schlumberger supprime 9000 emplois après la chute des prix du pétrole

Fondée par les frères Schlumberger en 1926, le numéro un mondial des services pétroliers ne détaille pas la répartition géographique de ces suppressions. Mais ces mesures représentent 15% des effectifs totaux du groupe, qui emploie 115'000 personnes dans plus de 85 pays.

Le prix du baril en cause

Le plongeon d'environ 50% des prix du baril de pétrole depuis juin dernier a affaibli les entreprises du secteur. Il a forcé nombre d'entre elles à restreindre leurs projets avec un impact direct sur leurs sous-traitants comme Schlumberger.

Les grands acteurs, qui ont dû ralentir leurs activités de forage, demandent à leurs fournisseurs de baisser de façon importante les prix de leurs technologies et matériels au risque d'entamer leur rentabilité.

ats/gchi

Publié le 17 avril 2015 à 07:16 - Modifié le 17 avril 2015 à 12:58

Bénéfice en chute libre

Lors du premier trimestre, le bénéfice net de Schlumberger a chuté de 38,7% à 975 millions de dollars (932 millions de francs).

Son chiffre d'affaires a baissé davantage que prévu à 10,25 milliards de dollars (-9% sur un an), contre 10,46 milliards escomptés par les marchés.