Modifié le 14 avril 2015 à 09:01

Les opérateurs suisses adaptent discrètement leurs offres

La concurrence est féroce sur le marché suisse des télécommunications
La concurrence est féroce sur le marché suisse des télécommunications 19h30 / 2 min. / le 12 avril 2015
A dix jours de l'arrivée du milliardaire français Xavier Niel, qui a racheté Orange Suisse, le marché helvétique est en ébullition. L'homme d'affaires est connu pour avoir cassé les prix en France.

Officiellement, Swisscom ne craint pas la concurrence du nouveau venu sur le marché des télécoms. L'opérateur historique vient toutefois de lancer "wingo", une nouvelle marque bon marché, pour l'internet à haut débit. La RTS a par ailleurs appris que cette offre pourrait être étendue à la téléphonie mobile.

Numéro un de la télévision sur le marché helvétique, UPC Cablecom a aussi lancé une offre mobile et prévoit de doper son réseau. "Nous allons augmenter la vitesse à 500 megabits fin 2015 et investir pour passer à un gigabit à l'avenir", a déclaré à la RTS Eric Tveter, le directeur d'UPC.

Selon nos informations, Sunrise devrait annoncer lundi de fortes baisses de prix sur les communications à l'étranger. L'opérateur a récemment renforcé ses moyens financiers avec son entrée en Bourse.

Une facture divisée par trois en quinze ans

Moins sensibles au prix que leurs voisins européens, selon les opérateurs traditionnels, les consommateurs suisses privilégieraient en particulier la qualité et les services. De fait, les investissements dans les télécoms pèsent plusieurs centaines de millions chaque année alors que les prix eux n'arrêtent pas de baisser.

En quinze ans, la facture mensuelle de téléphonie mobile a été divisée par trois.

Nicolas Rossé/jgal

Publié le 12 avril 2015 à 19:11 - Modifié le 14 avril 2015 à 09:01

Orange Suisse va changer de nom

Le milliardaire français Xavier Niel est connu pour avoir fait de son opérateur, Free, le troisième opérateur national en France en cassant les prix du marché des télécoms.

L'homme d'affaires, qui a racheté Orange Suisse, débarquera le 23 avril sur le marché helvétique. On en sait pour l'heure peu sur ses intentions si ce n'est sa volonté de changer le nom de l'opérateur.