Modifié

Luxe ou sport, les marques suisses lancées dans la course à la smartwatch

Swatch Group se lance dans la bataille des montres intelligentes [RTS]
Swatch Group se lance dans la bataille des montres intelligentes / 19h30 / 2 min. / le 12 mars 2015
Des marques horlogères suisses cèdent peu à peu aux sirènes de la montre connectée. Alors que Baselworld ouvre ses portes jeudi, RTSinfo fait le point sur les projets en cours.

En lançant sa montre connectée le 9 mars, dix jours avant Baselworld, le groupe californien Apple a grillé la politesse aux horlogers. Les smartwatches s'annoncent comme les produits phares de la grand-messe de l'horlogerie, lors de laquelle une trentaine de marques ont prévu de présenter leur modèle.

>> Lire: Quelles conséquences pour l'horlogerie suisse avec l'Apple Watch?

Il y a encore quelques mois, l'horlogerie helvétique affichait une indifférence polie mais plusieurs marques suisses sont désormais engagées dans la course aux tocantes intelligentes.

Intérêt croissant de la haute horlogerie

Mont-Blanc a présenté l'E-Strap au Salon de la haute horlogerie (SIHH) à Genève en janvier dernier. Originalité de la marque du groupe Richemont: ne pas toucher à la montre, mais proposer d'y adjoindre un bracelet connecté équipé de capteurs.

La montre connectée Bulgari est prête; le 19:30 de la RTS l'a découverte en primeur jeudi dans les locaux neuchâtelois de la marque (voir le sujet ci-dessus). Développée avec un partenaire suisse spécialisé dans la sécurisation des données, elle a vocation à être un "coffre-fort numérique". Le lancement sera officiellement annoncé à Basel World.

Breitling saisira l'occasion du salon pour présenter un chronographe, le B55 Connected, destiné aux pilotes d'avion.

Fin février, la marque genevoise Frédérique Constant a dévoilé l'Horological Smartwatch. Malgré un aspect classique, elle est équipée d'une technologie complexe baptisée MotionX, créée par la société californienne Fullpower.

En novembre dernier, Le Temps relayait le "rêve" de l'industriel chinois Hunter Lee: commercialiser une smartwatch depuis la Suisse. Après avoir lancé Swissdigital, le premier smartphone miniaturisé fabriqué en Suisse, le riche investisseur préparerait avec l’horloger zougois Cimier un modèle doté d'un mécanisme de montre.

Concurrence soutenue chez les marques "sport"

Jeudi matin, le patron du groupe Swatch Nick Hayek a levé le voile sur son premier modèle, la Swatch Touch Zero One, destiné au monde du beach-volley. La montre, équipée d'une puce et d'une micro-antenne, fonctionne sur la Near Field Communication (NFC), un dérivé de la technologie RFID qui permet notamment de payer.

Nick Hayek porte au poignet la nouvelle montre connectée Swatch. [Keystone]Nick Hayek porte au poignet la nouvelle montre connectée Swatch. [Keystone]

Le salon de l'horlogerie bâlois devrait être l'occasion pour Swatch Group de présenter également plusieurs modèles de montres connectées Tissot.

Alpina - marque soeur de Frédérique Constant- et Mondaine se sont aussi procuré la technologie Motion X et ont promis la commercialisation de montres connectées équipées de ce système dans le courant de 2015.

La marque chaux-de-fonnière Tag Heuer s'est quant à elle alliée à Intel et Google pour lancer une montre connectée d'ici la fin de l'année 2015. Le patron du pôle horloger de LVMH, Jean-Claude Biver, n'a toutefois revélé ni le prix, ni les fonctionnalités de son nouveau produit.

>> Lire: Tag Heuer est "en négociation avec Intel" pour la montre connectée

>> L'analyse de Nicolas Rossé:

Swatch Group: les précisions de Nicolas Rossé, depuis Berne [RTS]
Swatch Group: les précisions de Nicolas Rossé, depuis Berne / 19h30 / 1 min. / le 12 mars 2015

Pauline Turuban avec Nicolas Rossé

Publié Modifié

Pas de concrétisation à ce jour pour Hyetis et Aerowatch

La société horlogère Hyetis, basée à Genève, a annoncé avoir lancé à la mi-décembre la première smartwatch suisse. Toutefois, elle n'a été vue par les médias qu'en pièces détachées et la livraison, initialement prévue pour décembre 2013, ne cesse d'être reportée.

La marque jurassienne Aerowatch a présenté lors du salon Basel World de 2013 une montre connectée développée en partenariat avec Toshiba. Mais à ce jour la commercialisation n'a pas eu lieu.