Modifié le 01 mars 2015 à 20:45

Les prix de l'immobilier diminuent dans les stations romandes

Suisse: le prix des résidences de montagne a fortement chuté
Suisse: le prix des résidences de montagne a fortement chuté 19h30 / 2 min. / le 01 mars 2015
Les prix des chalets et appartements à vendre sont en baisse dans plusieurs stations romandes, notamment à cause de la construction de nombreuses résidences secondaires après l'adoption de la Lex Weber.

Selon les données compilées par l’UBS, la dégringolade des prix de l'immobilier sur la seule année 2014 va de 2% dans les communes valaisannes de Vex et Evolène à 12% dans la station vaudoise des Diablerets.

La moyenne se situe à une baisse avoisinant 6%, à Verbier, Anniviers, Villars-Gryon, Nendaz, ou Champéry/Val d’Illiez. Les prix continuent toutefois à augmenter dans de rares stations comme Ovronnaz, Crans-Montana, Riederalp, Gstaad ou Zermatt.

>> Voir en détails:

"Un retour à des valeurs normales"

Ces chiffres sont toutefois à nuancer car ils sont calculés sur les communes politiques hébergeant des stations touristiques, et comportent parfois une part importante de résidences principales.

Aux Diablerets, l’agent immobilier Christian Reber admet que le prix du m2 à la revente est passé de 9000 francs il y a 3 ans, à 6000 ou 7000 francs aujourd’hui. Un "retour à des valeurs normales", après des années d’excès.

Construction massive après Weber

Ce phénomène a plusieurs causes. Selon Thomas Veraguth, économiste pour UBS, la construction de nombreuses résidences secondaires juste après l’adoption de la Lex Weber a inondé le marché de biens neufs. Et ceci dans un contexte économiquement difficile pour la clientèle européenne.

Aux Diablerets, l’agence Reber relève que  les contrôles des fiscs belges et français retiennent cette clientèle d’investir.

L'effet du franc fort

Par ailleurs, sitôt après l'abandon du taux plancher par la Banque Nationale Suisse, des dizaines de clients ont proposé des rabais de 10 à 15% sur leurs appartements mis en vente, note Maxime Délez de MDK Immobilier à Champéry. "Cela fausse les prix sur certains biens".

Cette baisse de prix permet à nouveau à une clientèle plus "modeste" d’investir: notamment des Suisses de la classe moyenne-supérieure.  Si bien que toutes les agences contactées se réjouissent d’une stabilité du nombre de transactions.

Laurent Dufour/sbad

Publié le 01 mars 2015 à 19:03 - Modifié le 01 mars 2015 à 20:45