Modifié

Le géant pétrolier Chevron épinglé en matière de droits humains

Le représentant d'Amazon Watch Paul Paz pose avec le trophée décerné à Chevron. [Laurent Gillieron - Keystone]
Le représentant d'Amazon Watch Paul Paz pose avec le trophée décerné à Chevron. [Laurent Gillieron - Keystone]
Chevron a reçu, en marge du Forum de Davos, le "Public Eye Lifetime Award" pour le désastre engendré par l’exploitation pétrolière dans la forêt vierge en Equateur.

La compagnie pétrolière américaine Chevron a été désignée vendredi à Davos (GR) comme la pire entreprise en matière de droits humains et protection de la planète, lors de l'ultime édition du Public Eye, organisée en marge du Forum économique mondial (WEF).

Parmi tous les anciens prix de la honte décernés ces dix dernières années, les internautes ont choisi la firme texane, qui a symboliquement reçu le "Public Eye Lifetime Award".

Une amende de 8,3 milliards de francs

La compagnie est dénoncée "pour le désastre écologique engendré par l’exploitation pétrolière dans la forêt vierge du nord de l’Equateur", ont indiqué les organisations non gouvernementales coorganisatrices de l'événement.

"Chevron refuse toujours de s’acquitter des 9,5 milliards de dollars (8,3 milliards de francs au cours actuel) qu’elle a été condamnée à verser au titre de dommages et pour l’assainissement des zones dévastées par l’exploitation pétrolière", a déploré Paul Paz, représentant d’Amazon Watch.

ats/kg

Publié Modifié