Modifié le 19 janvier 2015 à 14:49

Les 1% les plus riches auront en 2016 la moitié de la richesse mondiale

Du paradis fiscal au bidonville de Panama City.
Le fossé entre riches et pauvres continue de se creuser Le 12h30 / 3 min. / le 19 janvier 2015
A l'approche du forum économique mondial de Davos, l'ONG Oxfam affirme lundi que la richesse cumulée des 1 % les plus riches de la planète dépassera bientôt celle détenue par les 99 % restants.

Selon l'étude publiée lundi par Oxfam, les inégalités dans le partage des richesses sur la planète vont encore progresser dans les années à venir. 

A partir de données fournies par Crédit Suisse, l'ONG britannique explique que la richesse cumulée des 1% les plus riches de la planète dépassera bientôt celle détenue par les 99 % restants.

Selon Oxfam, "la part du patrimoine mondial, détenu par les 1% les plus riches, est passée de 44% en 2009 à 48% en 2014, et dépassera les 50 % en 2016". Autre donnée importante, selon l'ONG, les 80% de la population mondiale ne se partagent que 5,5% des richesses.

Contrer l'évasion fiscale

Oxfam a exhorté les Etats à adopter un plan pour lutter contre les inégalités, en contrant l'évasion fiscale, en promouvant la gratuité des services publics, en taxant davantage le capital et moins le travail, en instaurant des salaires minimaux ou encore en mettant en place une protection sociale pour les plus pauvres.

L'organisation souhaite aussi "l'organisation cette année d'un sommet mondial sur la fiscalité pour réécrire les règles fiscales internationales".

agences/fb

Publié le 19 janvier 2015 à 06:14 - Modifié le 19 janvier 2015 à 14:49

La 45e édition du WEF

Le forum économique mondial (WEF), dont ce sera la 45e édition, se tiendra à Davos de mercredi à samedi.

Plus de 300 dirigeants politiques de premier plan, dont la chancelière allemande Angela Merkel et le président français François Hollande.

Tous les conseillers fédéraux, sauf Ueli Maurer, se rendront dans la station grisonne.

La directrice d'Oxfam coprésidera le forum de Davos

L'organisation, dont générale Winnie Byanyima va coprésider le forum de Davos, a réclamé "l'organisation cette année d'un sommet mondial sur la fiscalité pour "réécrire les règles fiscales internationales" et corriger les inégalités "vertigineuses".

"L'ampleur des inégalités mondiales est tout simplement vertigineuse", a dénoncé Winnie Byanyima.