Modifié le 17 janvier 2015 à 19:58

Les magasins Bon Génie réduisent le prix des produits importés

Nicolas Brunschwig.
Les magasins suisses sous pression avec la disparition du taux plancher Forum / 10 min. / le 17 janvier 2015
Les magasins du groupe genevois Brunschwig vont baisser le prix des produits importés de 20%, en réaction à l'envolée du franc après l'abandon du taux plancher de l'euro.

Face à la chute de l'euro, les magasins Bon Génie Grieder (BGG) ont décidé de s'adapter très rapidement pour contrer le tourisme d'achat. Son directeur Nicolas Brunschwig a annoncé samedi dans l'émission Forum de la RTS que les magasins du groupe allaient "dès lundi faire une opération prix avec des rabais de 20% sur tous les articles non soldés".

La marchandise, achetée avec un taux de 1 euro pour 1,20 franc, sera vendue "comme si nous l'avions achetée avec un euro à un franc". "Nous faisons le choix de sacrifier notre marge mais de conserver notre volume de chiffre d'affaires et notre crédibilité vis-à-vis des consommateurs", a ajouté le Genevois, qualifiant cette situation de "rude coup" pour les comptes de l'entreprise. Celle-ci va chercher des solutions avec ses fournisseurs et aussi à réduire ses coûts d'exploitation.

"Augmentation du chômage"

Selon Nicolas Brunschwig, qui est aussi président de la Fédération des entreprises romandes, le commerce, ainsi que d'autres branches, sont très touchés par l'abandon du taux plancher de l'euro.

"On peut s'attendre à une augmentation du chômage dans les prochaines semaines, voire les prochains mois", prédit-il, jugeant que la nouvelle donne dictée par la BNS pourrait se révéler à long terme négative pour les consommateurs.

Lire aussi: Les Suisses ne se sont pas rués à l'étranger pour faire leurs courses

vtom

Publié le 17 janvier 2015 à 19:02 - Modifié le 17 janvier 2015 à 19:58