Modifié le 19 novembre 2014 à 12:22

Bombardier va offrir trois trains aux CFF pour excuser un an de retard

Bombardier s'est engagé à rattraper le retard accumulé et à livrer la totalité des 62 trains commandés d'ici à 2020.
Bombardier s'est engagé à rattraper le retard accumulé et à livrer la totalité des 62 trains commandés d'ici à 2020. [Laurent Gillieron - Keystone]
Les nouveaux trains à deux étages que doit livrer Bombardier aux CFF ne devraient entrer en exploitation qu'en 2017. En compensation, le constructeur livrera gratuitement trois trains supplémentaires.

Les nouveaux trains à deux étages que doit livrer Bombardier aux CFF ne devraient entrer en exploitation qu'en 2017. Soit un an plus tard que ce qui était encore prévu récemment. En compensation, le constructeur livrera gratuitement trois trains supplémentaires et des pièces de rechange.

Le constructeur et la compagnie se sont mis d'accord sur un nouveau plan de livraison, a indiqué mercredi la compagnie ferroviaire.

62 trains d'ici 2020

Le contrat porte sur une soixantaine de trains à deux étages pour un montant d'environ 2 milliards de francs. La livraison était à l'origine prévue pour 2013, mais a été retardée par des exigences supplémentaires sur les caisses de voitures.

Bombardier s’est engagé à rattraper le retard, actuellement estimé à trois ans, et à livrer la totalité des 62 trains commandés d’ici à 2020 comme prévu au départ. Le retard accumulé jusqu'à présent n’a aucune influence sur les futurs horaires, indiquent les CFF.

ats/jgal

Publié le 19 novembre 2014 à 11:58 - Modifié le 19 novembre 2014 à 12:22

Tests à Villeneuve en 2015

Selon Bombardier, le premier train sera assemblé en décembre 2014 à Henningsdorf, en Allemagne. Le deuxième train de test suivra à Villeneuve (VD) en février 2015. Les CFF analyseront la qualité des trains au printemps 2015.

Si la production, les tests et la réception se déroulent bien, les premiers trains pourront entrer en service dès 2017.