Modifié le 12 novembre 2014 à 18:52

UBS trouve un accord dans l'affaire de la manipulation des changes

Une succursale d'UBS aux Etats-Unis.
UBS amendée pour manipulation des taux de change Le 12h30 / 2 min. / le 12 novembre 2014
Le numéro un bancaire suisse UBS va verser au total 774 millions de francs aux autorités de régulation suisse, américaine et britannique pour régler le dossier de la manipulation des devises.

UBS a annoncé être parvenu à un accord avec les régulateurs suisses, américains et britanniques en lien avec les enquêtes sur les manipulations des taux de change. Le règlement prévoit le versement de quelque 774 millions de francs en amendes et restitution de bénéfices.

En Suisse, l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) a ordonné la confiscation de 134 millions de francs, a indiqué mercredi le numéro un bancaire helvétique. La FINMA a pour sa part formellement clos la procédure à l'encontre de la grande banque, est-il précisé.

Amendes et pénalités

En sus, UBS accepte de payer 290 millions de dollars (environ 281 millions de francs) en amendes à l'autorité américaine de régulation des produits dérivés, la CFTC, dans le cadre d'un règlement conclu avec plusieurs banques. A cela s'ajoutent 234 millions de livres (environ 359 millions de francs) de pénalités convenues avec l'autorité britannique de surveillance des marchés, la FCA.

ats/pym

Publié le 12 novembre 2014 à 07:31 - Modifié le 12 novembre 2014 à 18:52