Modifié

La baisse de l'euro face au franc le rapproche du taux plancher de la BNS

L'euro s'est rapproché lundi du cours plancher fixé par la BNS. [Bloomberg]
L'euro s'est rapproché lundi du cours plancher fixé par la BNS. [Bloomberg]
Les incertitudes entourant l'économie européenne renforcent le franc suisse face à l'euro, qui se situe à son plus haut taux depuis 19 mois. La monnaie unique s'échangeait lundi contre moins de 1,21 franc.

L'euro est repassé lundi sous la barre de 1,21 franc suisse, frôlant le taux plancher de 1,20 franc fixé par la BNS il y a trois ans, en pleine crise de la dette.

Il faut remonter au mois de janvier 2013 pour retrouver un franc aussi fort face à la monnaie européenne.

La valeur de l'euro face au franc suisse sur les 20 derniers mois:

Il faut remonter jusqu'au mois de janvier 2013 pour retrouver un euro aussi faible face au franc suisse. [Google Finance]Il faut remonter jusqu'au mois de janvier 2013 pour retrouver un euro aussi faible face au franc suisse. [Google Finance]

"Nous assistons plus à une baisse généralisée de l'euro qu'à une remontée du franc suisse", a expliqué à la RTS Gianluca Tarolli, économiste chez Bordier. "Le franc baisse d'ailleurs de son côté face au dollar, au yen ou la livre, ce qui mitige l'idée d'une attaque contre le franc suisse".

Plusieurs facteurs expliquent la baisse actuelle de l'euro. "La différence chaque fois plus grande entre la croissance de la zone euro avec celles des autres économies a une influence", selon l'économiste.

Les déclarations de Mario Draghi vendredi lors de la réunion annuelle des banquiers centraux à Jackson Hole ont également été interprétées par le marché. "On commence à anticiper une action de la BCE plus rapide et décidée qu'anticipée au préalable", explique Gianluca Tarolli. Une intervention qui ferait baisser la valeur de la monnaie unique.

mre

Publié Modifié

Intervention de la BNS?

Le bilan en franc suisse de la BNS a augmenté la semaine dernière, ce qui s'expliquerait en partie par une augmentation du dollar, et donc des actifs détenus dans cette monnaie. Il est difficile de savoir si la BNS a dû acheter des euros pour contrer la baisse de la monnaie unique, explique Gianluca Tarolli.

Une étude publiée mardi révélait que trois quarts des analystes interrogés par Bloomberg, estimaient que la Banque nationale suisse maintiendra le taux plancher d'un euro pour 1,20 franc pendant encore deux ans.