Modifié le 18 août 2014 à 16:55

UBS va soumettre 9000 employés à des contrôles internes

La banque UBS à Zurich.
La banque UBS à Zurich. [Walter Bieri - ]
La banque UBS fait savoir lundi qu'elle va soumettre environ 15% de son personnel à des enquêtes internes, dans le cadre d'une politique de contrôle renforcée.

La banque UBS va étendre ses contrôles internes à environ 15% de ses employés, à la suite des récents scandales dont elle a fait l'objet, indique lundi le site financier Inside Paradeplatz.

Dans le cadre de cette nouvelle politique, qui fait "partie intégrante de sa stratégie de risque opérationnel", environ 9000 employés seront soumis à une enquête sur leur passé, a confirmé un porte-parole de l'établissement.

Contrôle des antécédents pénaux

Les spécialistes ayant accès à des informations sensibles subiront en plus une inspection de leurs éventuels antécédents pénaux et de leurs comptes bancaires.

Le porte-parole a ajouté que des investigations avaient déjà été menées sur des employés, tout en refusant de préciser combien. Les cadres supérieurs continueront à être surveillés.

En lien avec l'affaire du Libor, l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) avait constaté de graves manquements au niveau des procédures de contrôle interne chez UBS.

agences/ptur

Publié le 18 août 2014 à 16:31 - Modifié le 18 août 2014 à 16:55