Modifié le 14 juin 2014 à 11:56

Croissance retrouvée pour le thurgovien Stadler Rail en 2013

Stadler Rail a engrangé des ordres pour 2,5 milliards en 2013.
Stadler Rail a engrangé des ordres pour 2,5 milliards en 2013. [ - ]
Le fabricant thurgovien de matériel ferroviaire Stadler Rail a engrangé des ordres pour 2,6 milliards l'an passé, a indiqué vendredi le patron de l'entreprise, Peter Spuhler.

Après la forte contraction des commandes en 2012, à 720 millions de francs, Stadler Rail a engrangé des ordres pour 2,6 milliards l'an passé, a annoncé l'entreprise thurgovienne vendredi.

A la faveur des contrats décrochés entre 2008 et 2010, l'entreprise est parvenue à légèrement accroître son chiffre d'affaires, lequel est passé de 2,4 à 2,5 milliards de francs l'an passé.

Fort de la satisfaction de certains clients de longue date, Stadler Rail a bénéficié des options exercées par ces derniers pour l'acquisition de nouvelles rames ou pour des contrats de maintenance. En 2013, la clientèle helvétique a généré la moitié du chiffre d'affaires.

Avenir encore incertain

Cette croissance ne permet toutefois pas de garantir la pleine utilisation des capacités de production des sites suisses au-delà de mi-2015.

Pour ce faire, le fabricant mise sur la commande de 980 millions de francs que lui ont passée les CFF pour leurs futurs trains internationaux (lire: Les CFF achètent 29 nouvelles rames à l'entreprise Stadler Rail).

ats/mac

Publié le 13 juin 2014 à 16:54 - Modifié le 14 juin 2014 à 11:56

Ponctualité mise en avant

Sur l'exercice sous revue, Stadler Rail a livré quelque 250 trains et trams et cela conformément aux délais contractuels prévus, a souligné Peter Spuhler.

Une ponctualité mise en lumière pour souligner les retards accumulés par Bombardier qui lui avait ravi la grosse commande des CFF pour ses rames à deux étages destinées au trafic grandes lignes.

Nouveaux contrats

Jeudi, le groupe qui emploie au total quelque 6000 collaborateurs, dont environ la moitié en Suisse, a décroché un nouveau contrat en Azerbaïdjan pour la livraison à la compagnie de chemins de fer nationale de 27 wagon-lits et 3 voitures restaurant.

Une commande qui se monte à 120 millions de francs.

En Russie, Stadler Rail va livrer 25 rames à deux étages pour les lignes reliant Moscou à ses trois aéroports. Evoquant cette commande d'un montant de 426 millions de francs, Peter Spuhler a espéré qu'elle ne resterait pas isolée.