Modifié

Londres a la plus forte concentration de milliardaires au monde

Le Goring Hotel dans le quartier très chic de Belgravia, à Londres. C'est là que Kate Middleton et sa famille ont passé la nuit précédant le mariage avec le Prince William en 2011. [Keystone]
Le Goring Hotel dans le quartier très chic de Belgravia, à Londres. C'est là que Kate Middleton et sa famille ont passé la nuit précédant le mariage avec le Prince William en 2011. [Keystone]
Selon une étude réalisée pour le compte du journal The Sunday Times, Londres compte plus de milliardaires que n'importe quel autre ville au monde.

Londres abrite plus de milliardaires que n'importe quelle autre ville au monde et la Grande-Bretagne a la plus forte concentration de milliardaires par habitant que n'importe quel autre pays, selon des chiffres publiés par The Sunday Times.

Londres compte 72 des 104 milliardaires du pays en livres sterling, loin devant Moscou (2e place avec 48). New York est troisième (43), suivi de San Francisco (42), Los Angeles (38) et Hong Kong (34).

PIB par habitant plus bas qu'en 2008

Les 104 milliardaires vivant en Grande-Bretagne représentent des avoirs d'un montant total de 301,13 milliards de livres (449,64 milliards de francs). L'an dernier, ils étaient 88 avec un patrimoine total estimé à 245,66 milliards.

En revanche, selon des chiffres publiés vendredi, le PIB par habitant en Grande-Bretagne, souvent utilisé pour indiquer la richesse moyenne de la population, est "bien en dessous" du pic atteint avant 2008, et il ne devrait pas le dépasser avant 2017.

ats/pym 

Publié Modifié

L'envers du décor

Selon l'organisation caritative Trussell Trust, la plus importante banque alimentaire de Grande-Bretagne, le nombre de personnes l'ayant sollicitée pour une aide alimentaire d'urgence a bondi de 163% en un an pour atteindre le nombre de 913'000 personnes fin mars.

Un chiffre qualifié de "choquant" par la banque alimentaire, d'autant plus qu'il n'inclut ni les personnes ayant recours à d'autres organisations ni celles qui ont trop honte pour recourir à ce type d'aide.